Picardie - Amiens / Publication : 15 janvier 2020
Hanna, 27 ans, est partie effectuer un volontariat de 7 mois en Lituanie. En recherche d’emploi après l’obtention de son Master en lettres modernes et communication, elle a concrétisé un projet de mobilité de longue date.

Son projet de volontariat

« Je voulais découvrir un autre domaine professionnel, et pourquoi pas, un autre pays. J’ai choisi un projet de volontariat dans un parc naturel à Vilnius, la capitale de la Lituanie. Une mission en contact avec la nature, mais dans une grande ville pour m’assurer plus d’autonomie : c’était le compromis parfait. Mes activités consistaient à gérer la page Instagram du parc naturel, à préparer les grands événements, co-organiser les animations, les ateliers avec les enfants, à prendre des photos de ces événements pour la communication. J’ai également effectué quelques travaux de maintenance dans le parc. »

 

Gérer son séjour et son budget

« Je n’avais jamais vécu à l’étranger, ni pour les études, ni pour le travail. Et pourtant, je n’ai pas eu peur de partir car tout était bien organisé et cadré avec mes structures d’envoi (le Centre Europe Direct) et d’accueil (ma coordinatrice sur place). Je savais par exemple que je serais accueillie à l’aéroport, que j’aurais déjà un logement en arrivant, etc… J’avais une bourse de 9 euros par jour, pour les frais de repas et d’argent de poche, donc 270 euros par mois. En Lituanie le coût de la vie est moins élevé qu’en France, c’était donc largement suffisant et pourtant je ne suis pas la meilleure pour gérer un budget ! »

 

Se débrouiller dans une langue étrangère

« Je ne parlais pas lituanien avant de partir, mais ça ne m’a pas posé de problème. Sur place, j’ai surtout parlé anglais avec les autres volontaires et avec le personnel du parc naturel. Maintenant je me débrouille très bien en anglais, mais je regrette un peu de ne pas avoir appris le lituanien. »

 

Une expérience personnelle et humaine

« Aujourd’hui mon projet professionnel est plus clair : je souhaite me réorienter vers un métier au service du public, de la collectivité. Cette expérience de volontariat européen m’a enrichie humainement et professionnellement. J’ai pu voyager, sympathiser avec des personnes de différentes nationalités, visiter de nouveaux lieux, goûter de nouveaux plats… Je repartirai peut-être à l’étranger, pour y vivre et y travailler. Je me sens davantage en confiance désormais. »

 

Quel que soit votre profil et votre situation actuelle, si une expérience de mobilité européenne vous intéresse, n’hésitez pas à contacter le Centre Europe Direct Hauts-de-France.

Centre Europe Direct Hauts-de-France

8 rue Albert Dauphin 80000 Amiens
Tel : 03.22.22.09.67
Mail : info@europedirect-hautsdefrance.eu
Facebook : Europe Direct Hauts-de-France

Téléchargez la plaquette du corps européen de solidarité