Développer la mobilité européenne en Hauts-de-France

Picardie - Amiens / Publication : 10 mars 2020
L’année 2020 voit la consécration d’Amiens comme capitale européenne de la jeunesse. Elle fête aussi les 20 ans du Centre Europe Direct Hauts-de-France, une structure qui permet notamment aux jeunes de concrétiser des projets de mobilité à l’étranger.

Le Centre Europe Direct (CED) Hauts-de-France, situé à Amiens, a pour objectif principal de rapprocher l’Europe de ses citoyens. L’association intervient pour informer et sensibiliser le jeune public aux questions de la construction européenne. Ses ressources pédagogiques et ludiques permettent d’expliquer comment l’Union Européenne (UE) fonctionne, et d’illustrer ses apports dans la vie quotidienne des français. Deux mots clés sont à retenir : citoyenneté et mobilité. Car oui, l’UE finance aussi des programmes d’échanges, de volontariat et d’emploi, à destination des jeunes !

Le CED Hauts-de-France a développé un pôle jeunesse, lui permettant d’accueillir des jeunes européens à Amiens mais également d’aider les jeunes de notre région à concrétiser un projet de mobilité à l’étranger, grâce au corps européen de solidarité. Il s’agit d’une mission de volontariat de 2 à 12 mois, ouverte aux jeunes de 18 à 30 ans, dans le pays de leur choix. Pour partir, aucun critère de diplôme, d’études ou d’emploi n’est requis, ni même l’obligation de maîtriser une langue étrangère. Seule l’envie de voyager et de participer à un projet solidaire compte ! Lisez notre article détaillé sur le corps européen de solidarité et découvrez l’expérience d’Hanna partie 7 mois en Lituanie.

Les jeunes volontaires européens bénéficient, avant de partir, de cours de langue en ligne (Online Linguistic Support d’Erasmus+). Grâce à une convention avec l’Université de Picardie Jules Verne, les étrangers arrivant à Amiens poursuivent l’apprentissage de notre langue en suivant des cours de français langue étrangère (FLE) pendant toute la durée de leur séjour.

Leur mission auprès des jeunes est de présenter leur pays, d’expliquer le fonctionnement de l’UE et de renseigner sur les dispositifs de mobilité. A l’issue de leur mission, ils obtiennent le « Youth Pass », un certificat validant leur expérience de volontariat européen.

Témoignages

Kristin, 18 ans, est une volontaire allemande accueillie par le CED Hauts-de-France pour 4 mois :

« J’ai eu mon bac en juillet 2019, et j’ai décidé de faire une année de césure avant d’entrer à l’université. Je voudrais par la suite poursuivre mes études en Suède, dans un cursus où il est important de parler plusieurs langues. J’ai donc cherché des dispositifs pour partir à l’étranger. J’ai appris le français à l’école pendant 4 ans, et je souhaitais encore m’améliorer. C’est pourquoi j’ai choisi une mission de volontariat en France. J’ai eu des contacts par mail avec Glen [du CED], puis un entretien par Skype qui a validé mon projet. Ici ma mission, c’est de présenter mon pays aux jeunes. Je leur parle aussi de la mobilité en Europe, des possibilités et des opportunités, et je partage avec eux ma propre expérience. »

Joao, jeune portugais de 25 ans, s’est engagé dans une mission de volontariat de 8 mois suite à sa recherche d’emploi :

« J’ai fait mes études d’hôtellerie à Lisbonne, puis j’ai travaillé 2 ans dans un hôtel en Ecosse. A la fin de mon contrat, j’avais envie de découvrir un autre pays. Un ami portugais m’a parlé du corps européen de solidarité. J’ai choisi la France parce que j’ai toujours entendu ma grand-mère parler français, sans jamais la comprendre ! J’ai beaucoup amélioré mon français en présentant mon pays au public, et en parlant avec les jeunes d’ici. Mes missions de volontariat sont très différentes de mes études et de ma vie professionnelle. Mais il y a toujours le contact avec les gens, et ça c’est très important pour moi. Maintenant je parle une langue de plus et j’ai des expériences diversifiées, qui vont m’ouvrir des possibilités ! Je ne pense pas vivre toute ma vie dans un seul et même pays. »

Lancez-vous !

Encore des doutes ? Kristin et Joao sont unanimes pour vous rassurer :

« On a souvent peur de ne rien comprendre à une langue étrangère, de faire des fautes en parlant… Mais tout cela est normal : c’est ainsi qu’on apprend ! Vous verrez qu’on arrive toujours à se faire comprendre, et qu’on s’améliore vraiment très vite. »

« On a parfois peur de s’éloigner de sa famille, de ses amis… Mais grâce aux réseaux sociaux, c’est vraiment très facile de garder le contact. Et vous vous ferez forcément des amis sur place, parmi les autres volontaires européens ou les jeunes du pays ! »

Quel que soit votre profil et votre situation actuelle, si une expérience de mobilité européenne vous intéresse, n'hésiter pas à contacter le Centre Europe Direct Hauts-de-France.

Centre Europe Direct Hauts-de-France
8 rue Albert Dauphin 80000 Amiens
Tel: 03 22 22 09 67
Mail: info@europedirect-hautsdefrance.eu
Facebook : Europe Direct Hauts-de-France

À lire aussi

Sur le web

 Le site Europe Direct Hauts-de-France : http://europedirect-hautsdefrance.eu/

Haut de page