Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Portrait de Israël Rinaldo

L’ONISEP-Guyane part à la rencontre d’un jeune guyanais, Monsieur Israël RINALDO, Ingénieur du son à Paris.

israël Rinaldo 2

RINALDO

ISRAEL

23 ANS

PARIS

INGENIEUR SON

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PROFESSION ……

Je suis ingénieur du son et travaille également dans un studio d’enregistrement et de production dans le sud de Paris.

J’interviens comme ingénieur du son dans le cadre de concerts et je produis également des artistes dans mon studio.

 

Pour en savoir plus sur le métier d’ingénieur du son, cliquez ici

 

PRESENTEZ-NOUS L’ENTREPRISE DANS LAQUELLE VOUS EVOLUEZ…

Je fais de la prestation de service en tant qu’ingénieur du son et  parallèlement à cette activité salariée, j’ai créé ma propre société de production audiovisuelle.

 

EXERCER CETTE PROFESSION, EST-CE L’ABOUTISSEMENT D’UN REVE, D’UNE PASSION, D’UN CHOIX DE RAISON ?

Exercer cette profession est l’aboutissement d’un rêve : je suis passionné à la fois de musique et de média depuis l’adolescence.

 

LE DECLIC S’EST-IL PRODUIT AU COLLEGE ? AU LYCEE ?AU COURS DE VOS ETUDES SUPERIEURES ? OU Y ETES-VOUS ARRIVE(E) PAR UN CONCOURS DE CIRCONSTANCES ?

Le déclic s’est produit au lycée mais j’ai  été en contact avec la musique depuis ma plus tendre enfance car mon père était guitariste et a inscrit tous ses enfants à l’école de musique.

De plus, je jouais de temps en temps au clavier à l’église avec mon père.

J’ai ensuite arrêté la musique un temps et me suis passionné pour l’animation : au lycée, j’étais souvent au poste de DJ lors des soirées !

C’est de là qu’est né mon rêve d’allier musique et informatique, et d’en faire ma profession.

 

QU’APPRECIEZ-VOUS TOUT PARTICULIEREMENT DANS L’EXERCICE DE VOTRE PROFESSION ? QU’EST-CE QUI VOUS DONNE ENVIE DE REVENIR CHAQUE MATIN ?

Ce que j’apprécie particulièrement dans l’exercice de ma profession, c’est que chaque jour est différent d’un autre : hier j’ai travaillé sur un clip, aujourd’hui sur un concert…

J’interviens même dans une association en musicothérapie !

 

QUELLES SONT LES EXIGENCES DE VOTRE METIER ?

Il faut être à l’écoute des clients, au-delà du simple côté technique.
Il faut être rigoureux et toujours respecter ses engagements : ne jamais oublier que la musique  n’est pas seulement une passion mais un métier !

 

QUELLES EN SONT LES CONTRAINTES ?

La contrainte principale reste la disponibilité ; il y a beaucoup de concurrence dans ce domaine, et si l’on veut décrocher des contrats il faut savoir se rendre très disponible.

 

QUELLES SONT LES EVOLUTIONS DE CARRIERE POSSIBLES ?

Je peux espérer intervenir dans de grosses sociétés et produire des artistes qui se feront connaitre internationalement.

 

QUEL EST VOTRE PARCOURS SCOLAIRE ? QUELLE FORMATION AVEZ-VOUS SUIVIE ?

Je suis allé à l’école à Jean Macé puis au collège Zéphir à Cayenne.

J’ai ensuite préparé et obtenu un BAC S option « sciences de l’ingénieur spécialité math » au lycée Damas à Rémire -Montjoly.

Je suis ensuite parti à Paris pour intégrer une Ecole d’Audiovisuelle (SAE) puis en Australie pendant un an pour y suivre une formation.

Israël Rinaldo

 

QUELLES QUALITES/APTITUDES AVEZ-VOUS DEVELOPPEES PENDANT CES ANNEES D’ETUDES POUR REUSSIR A SUIVRE CE CURSUS/CETTE FORMATION ?

J’y ai appris à être autonome car il n’y a pas vraiment d’encadrement  dans cette école et il faut apprendre à s’organiser seul.

 

CONSEILLERIEZ-VOUS LE PARCOURS SCOLAIRE/DE FORMATION QUE VOUS AVEZ SUIVI ? SI NON, LEQUEL VOUS PARAIT LE PLUS ADEQUAT ?

Oui car SAE est selon moi la meilleure formation dans ce domaine : c’est une école privée et il y a un équipement de grande qualité, ce qui permet de bien se former et de façon pratique, contrairement à beaucoup d’autres écoles qui n’ont  pas les moyens de s’équiper aussi bien et vont mettre davantage l’accent sur la théorie.

 

QUELLE EST LA DIFFICULTE MAJEURE QUE VOUS AVEZ RENCONTREE POUR ACCEDER A CE METIER ?

La difficulté majeure est de parvenir à se faire rapidement connaitre et à se constituer un réseau de partenaires.

 

AVEZ-VOUS DOUTE QUANT A ATTEINDRE UN JOUR VOTRE BUT ?

Un peu, à la fin de mes études mais je ne me suis pas senti abattu pour autant et je me suis dit que si cela ne fonctionnait pas, je trouverais un autre chemin.

 

QUELLE EST LA PLUS GRANDE LECON QUE VOUS AVEZ APPRISE DANS LE CADRE DE VOTRE PROFESSION ?

J’ai appris qu’il faut toujours tenir ses promesses et engagements et être honnête.

 

QUE CONSEILLERIEZ-VOUS A UN ETUDIANT/LYCEEN QUI SOUHAITERAIT A TERME ? EXERCER VOTRE PROFESSION ?

Je lui conseillerais de prendre rapidement conscience qu’être ingénieur du son, ce n’est en aucun cas être musicien : l’ingénieur est un technicien !

Travailler dans le domaine de la musique exige d’être sérieux et rigoureux.

 

"VOYAGE DANS LE FUTUR ", JE VOUS INTERVIEW EN 2025….A QUOI RESSEMBLE VOTRE VIE PROFESSIONNELLE ?

En 2025 je me vois travailler sous mon propre label et produire des artistes de renom avec une production de clips à gros budget.

 

UNE PETITE ANECDOTE PERSONNELLE LIEE A VOTRE FORMATION ? VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL OU VOTRE PROFESSION ?

J’ai rencontré un artiste américain sur un site d’échanges de musique, et il a accepté de venir travailler avec moi dans mon studio de production !

 

Merci Israël pour ce portrait !