Champagne-Ardenne - Reims / Publication : 10 juillet 2019 , Mise à jour : 10 février 2020
Le troisième Mercredi avenir a eu lieu le 15 janvier 2020 à l'atelier Canopé de Reims de 16h à 18h sur les métiers du design. Retrouvez les professionnels qui ont répondu présents, des informations sur le secteur, les métiers, la formation.


Le design est généralement associé aux objets et aux vêtements, mais la profession englobe aussi des métiers comme designer d’interaction ou designer sonore. Un point commun à tous ces professionnel·le·s : leur créativité, leur curiosité et leur capacité à se mettre à la place des utilisateurs.

Automobile, téléphonie, électroménager, sport, matériel informatique, aérospatial, packaging… Aucun secteur d’activité ne peut se passer des services des designers. Soucieux de différencier leurs produits pour faire face à la concurrence, les industriels ont de plus en plus souvent recours au design.

Les professionnels présents

Communication

  • Graphiste, Alexandra POTA
  • Webdesigner, Alexandra POTA
  • Infographiste effets spéciaux, Eric LAMBERT
  • Designer graphique, Seul KIM

Produit

  • Designer végétal, Lothaire BERTHE
  • Designer, Vincent RAHIR
  • Styliste de mode, Elena VIETTE

Revivez ce mercredi avenir via les podcasts

Alexandra Pota, webdesigner et graphiste

Eric Lambert, directeur d'agence multimédia

Seul Kim, designer graphique

Les filières pour accéder aux métiers

Une bonne culture générale, le sens artistique et 2 à 4 ans d’études après le bac sont nécessaires pour se former au design via un BTS ou un diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA). Un nouveau diplôme, le DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design) est amené à remplacer le cursus Manaa + BTS arts appliqués ou DMA.

Niveau Bac :

  • Bac STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués)

Niveau Bac+3 :

  • DNMADE : le diplôme national des métiers d’art et du design (DNMADE) remplace le cursus MANAA (mise à niveau en arts appliqués), puis BTS arts appliqués ou DMA.

Niveau Bac +4/5 :

  • Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) : DSAA design mention produit / DSAA design mention espace

Les écoles supérieures d’art :

  • Classes prépa (réseau APPEA)
  • diplôme national d’art (DNA)
  • Diplôme de niveau I (bac + 5), le diplôme national supérieur d’expression plastique

Diplômes de l’ENSCI et de l’ENSAD :

  • École nationale supérieure de création industrielle (Ensci)
  • École nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad)

Des formations à tous les niveaux.

Quelques chiffres clés

Au niveau national

De nouveaux secteurs émergents sont à la recherche de jeunes créateurs notamment dans le design (graphisme, architecture d’intérieur, création industrielle…) et dans le design environnemental (urbanisme, paysagisme). La richesse du secteur voit plus de 1 000 organismes consacrés à l'art, 38 000 entreprises et 100 000 employés recensés en France. Les variétés des formations (plasticien, designer, graphiste, spectacle…) et l’importance croissante du multimédia dans notre société en font un secteur dynamique et très attractif. Le monde d’aujourd’hui, porté sur les nouvelles technologies, la communication et les médias pose la nécessité de l’emploi des créateurs dont le nombre s’accroît d’année en année. Ce phénomène s'observe particulièrement depuis la création d’Internet et la multiplication des sites web où l’esthétique reste le maître mot.

Dans la région Grand Est

En Grand Est, les professions artisanales représentent un poids important sur le marché de l’emploi : 12,5 % des actifs en emploi, soit 285 000 personnes. La Région Grand Est qui regroupe 8,7 % des actifs en emploi de France métropolitaine totalise 9,2 %  des actifs exerçant une profession artisanale.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, consultez les études de l’Oref Grand Est publiées en 2018 :

Pour trouver un emploi ou un stage

Sites spécialisés pour s’informer sur les métiers et les formations

En consultation

Les rendez-vous (forums, job-datings)

À lire aussi

Haut de page