Rentrée 2018. Tour d’horizon des nouvelles formations

Bâtiment. Des apprenti.e.s technicien/nes métreurs/ses formé.e.s à Fougères

Chiffrer un projet, finaliser les plans, planifier les travaux... A Fougères, le CFA de la Chambre de métiers et de l’artisanat propose à des bacheliers/ères de se former en un an et en apprentissage au métier de Technicien métreur en réhabilitation de l’habitat...

Bâtiment. Des apprenti.e.s techniciens/nes métreurs/euses formé.e.s à Fougères

Le CFA de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Fougères (35) propose à la rentrée 2018 une formation de Technicien métreur en réhabilitation de l’habitat. Le cursus d’une année se déroule dans le cadre d’un contrat d’apprentissage et s’adresse à des candidats sortant d’une formation de niveau 4 (bac). L’objectif est de former des techniciens et des techniciennes capables de réaliser le chiffrage d’un projet de réhabilitation, de finaliser les plans afin d’établir les devis ou les cahiers des charges. Les diplômés pourront en outre planifier les interventions des différents corps d’état, et aussi assurer la coordination et le suivi de l’avancement des travaux.

Etudes technique et financière d’un projet

Le programme de formation s’articule autour de trois grands domaines d’activités : l’étude financière d’un projet de réhabilitation, l’étude technique d’un projet, l’étude de prix d’une opération de réhabilitation. Les apprenti.e.s vont apprendre à réaliser un relevé, à représenter et à métrer les ouvrages à partir d’une maquette numérique. A partir des modes opératoires des différents travaux, ils et elles vont pouvoir chiffrer un projet, en intégrant l’organisation du chantier et son installation. A la fin de leur formation, techniciennes et techniciens seront capables de proposer et argumenter des solutions de réhabilitation et de rénovation énergétique.

 

Entrer en formation...

Sans expérience professionnelle dans le bâtiment, un diplôme de niveau 4 (bac) est exigé des candidats à l’entrée en formation de Technicien métreur en réhabilitation de l’habitat. Il leur est demandé en outre une certaine autonomie, un bon niveau en algèbre, trigonométrie et géométrie, la maîtrise de word et excel, et aussi de savoir rédiger une note de synthèse.

Recrutement sur dossier et entretien. Et il faut trouver une entreprise avec laquelle signer le contrat d’apprentissage.

 

Infos : http://www.fac-metiers.fr/fr/formation/Titre-Technicien-metreur-en-rehabiliation-de-l-habitat-f256.aspx

 

Imprimer

À lire aussi