Tous nos articles

Une journée tout-e numérique

Tout est numérique… ou presque ! C’est un secteur qui crée des emplois. Filles et garçons y ont leur place. La journée « Métiers du numérique en tous genres » du 10 novembre 2016 l’a rappelé.

Métiers du numériques 2016

Le numérique a transformé notre société. Ce secteur offre des débouchés nombreux et variés. Mais trop peu de femmes y travaillent. Elles représentent 33% des salarié-e-s du numérique. Alors que les filles ont un taux de réussite de 90 % au baccalauréat (de 93% au bac scientifique)*, elles sont seulement 25% en école d’ingénieur-e-s.

Une journée pour présenter le numérique

L’Université Bretagne Loire a organisé le 10 novembre  avec l’Académie de Rennes, l’association Femmes et Sciences (http://www.femmesetsciences.fr/), l’Onisep Bretagne et les CIO (centres d’information et d’orientation de l’Académie, une journée « Métiers du  numérique en tous genres » (http://u-bretagneloire.fr/dossiers/mdn2016) pour présenter la réalité de ce secteur.

270 élèves en connexion simultanée

270 élèves de 4eme et 3ème , filles et garçons, ont participé à des conférences, tables rondes et ateliers d’expérimentation à Brest, Lannion et Rennes. Le campus numérique de Bretagne (https://numerique.ueb.eu/ ) a permis une connexion simultanée de 5 sites universitaires où étaient accueillis les jeunes : deux sites à Brest, deux à Rennes et un à Lannion.

Robots et algorithmes

 Les ateliers de l’après-midi ont varié suivant les lieux : programmation de robots, fabrication numérique en 3D, programmation en html, création d'objets connectés, atelier capture de mouvement, cartographie Google Maps ou Pokemon Go, livres numériques mais aussi des jeux sans ordinateur. Ces derniers  ont permis de découvrir, par exemple, ce qu’est un algorithme ou d’apprendre le codage pour rendre secret un document.

* Chiffres nationaux 2015- Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance [DEPP] Education Nationale

 

Les intervenant-e-s des tables rondes : Anna TEA, Cisco Networking Academy, Estelle ADAM, ENI, école informatique, Chantal MORLEY, Yann MARCHAND philosophe, animateur, Stéphanie MOALLIC, ingénieure développement logiciel, association Duchess France (http://www.duchess-france.org/),  Michel BRIAND Directeur adjoint de la formation à Télécom Bretagne, membre du Conseil national du numérique.

Michel Briand, a présenté la métamorphose de la société que le numérique a entraîné. C’est à un changement de culture que l’on assiste. Il concerne tous les métiers et aussi tous les aspects de notre vie quotidienne. Il a des répercussions sur les échanges interpersonnels, les transports, les loisirs, la pédagogie, etc.

Chantal Morley a expliqué l’évolution historique de la place des femmes dans le numérique. Au départ, pendant la seconde guerre mondiale et dans les années soixante, beaucoup de femmes travaillaient dans ce domaine. Elles étaient programmeuses en grand nombre, ou pionnières de la recherche en informatique. Ce n’est que plus tard que ce domaine est devenu à dominante masculine.

Imprimer

À lire aussi