Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Tous nos articles

Responsable de chantier. Double formation, pour l’électricité ou le BTP

Trois CFA bretons se sont réunis avec le CESI pour proposer aux bacheliers/ères deux formations de niveau bac+2 de responsable de chantier. L’une prépare à la conduite de chantiers en installation électrique, l’autre à l’organisation de chantiers de construction ou rénovation de bâtiments, de routes ou de réseaux divers.

Responsable de chantier

A la rentrée 2016, le CFA de la CCI de Brest propose deux nouvelles formations de responsable de chantier, en partenariat avec le CESI (Centre des études supérieures industrielles) et les CFA du bâtiment à Plérin (22) et Quimper (29). L’une est orientée chantier en installation électrique, l’autre chantier bâtiment et travaux publics. Les deux formations s’adressent aux titulaires d’un bac et sont préparées en deux ans et en apprentissage.

 

Organisation et suivi des opérations sur le terrain

Le ou la responsable de chantier prépare et organise le chantier. Après étude du dossier chantier, il ou elle définit les choix techniques, les modes opératoires et détermine les budgets de main d’œuvre, de matériaux et de matériels. C’est lui qui a la responsabilité de sélectionner les acteurs du chantier : équipes, sous-traitants, prestataires. Il doit ensuite arrêter le planning des travaux et mettre en place le plan QSE (qualité, sécurité, environnement).

Tout au long de la réalisation, la ou le responsable dirige les opérations sur le terrain. Il répartit les tâches, veille au bon déroulement des travaux et au respect du planning, encadre et anime les équipes, gère le budget et contrôle la qualité des réalisations.

 

Assistant-e, puis chef/fe de chantier

Les titulaires du titre Responsable de chantier en installation électrique pourront trouver un emploi dans le secteur du logement d’habitation, le secteur tertiaire, bureaux, collectivités, le domaine industriel, construction de sites, gestion technique des systèmes, maintenance, les réseaux de transformation et de distribution d’énergie, les télécommunications... Ils et elles pourront occuper les fonctions de chef d’équipe, d’assistant puis de responsable ou de chef de chantier, d’assistant puis de conducteur de travaux.

Les titulaires du titre Responsable de chantier bâtiment et travaux publics occuperont les mêmes fonctions, mais dans les secteurs de la construction ou de la rénovation de logements d’habitation, de bureaux, de bâtiments industriels, et aussi de routes, autoroutes, voies ferrées, réseaux d’eau, tout-à-l’égout, et réseaux “secs”, pour l’électricité, le gaz ou la fibre optique.

L’admission...

Les deux titres Responsable de chantier en installation électrique et Responsable de chantier bâtiment et travaux publics s’adressent à des candidats titulaires d’un bac ou d’un titre de niveau 4. L’admission en formation s’effectue sur dossier et entretien. Et il faut signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

Les deux formations comportent un tronc commun d’enseignement. Il se déroule à Brest, au CFA de la CCI. Les enseignements “métiers” sont dispensés au CFA du bâtiment de Plérin (22) pour la spécialité BTP, et au CFA du bâtiment de Quimper pour la spécialité électricité.

Infos : https://www.cesi-alternance.fr/centre/brest/

À lire aussi