EXPOSITION

Politique : nom féminin singulier

Une expo sur les femmes et la vie politique, réalisée par des 3e, a lieu du 3 au 17 mars au Parlement de Bretagne à Rennes.

Carla Hardy, collégienne en charge de l’exposition

Deux classes de 3e du collège Rosa Parks ont réalisé une exposition sur les femmes qui ont marqué la vie politique. Intitulée « Politique : nom féminin singulier », elle comprend 33 panneaux retraçant l’histoire de femmes depuis les Tricoteuses de la Révolution en 1791-1795 (voir ci-dessous) jusque Nathalie Appere, maire de Rennes de nos jours.

Simone Veil ou Angela Merkel

Elle présente des personnes diverses comme Indira Gandhi, Irène Joliot Curie, Simone Veil ou Angela Merkel. Ronan Cherel, enseignant d’histoire- géographie, a impulsé ce travail, qui correspond au programme scolaire de  3e. Il a créé l’entreprise « Boîte de com’ », composée de 2 classes de 3e (voir ci-dessous). Les élèves peuvent ainsi mettre en œuvre différents projets. Ils/elles travaillent pour des client.e.s. Geneviève Letourneux, conseillère municipale déléguée aux droits des femmes et à l’égalité à Rennes, a fait la demande de cette exposition.

Une élève de 3e responsable du projet

C’est Carla Hardy, élève de 3e , qui a eu la responsabilité de ce projet. Elle a approfondi les contenus avec Nicole Lucas, docteure en histoire, professeure à l’université de Rennes 2. Carla a aussi pris les contacts nécessaires pour l’organisation de la manifestation. Les partenaires qu’elle a convaincus de l’intérêt de ce projet, sont la Ville de Rennes pour la logistique, le ministère de la Justice pour la mise à disposition d’une salle au Parlement de Bretagne, plusieurs services du département d’Ille-et-Vilaine pour la réalisation ainsi que l’entreprise coopérative Bureau de Traverse.

Chaque élève a participé

Bureau de Traverse a formé les élèves à la communication et les a accompagnés lors de la réalisation. Le principal du collège et l’Académie de Rennes ont bien sûr apporté tout leur soutien. Une élève, Evaelle Theotime, a pris en charge la partie graphique des affiches, flyers et des panneaux. Chaque élève a écrit le texte d’un panneau.

 

Quelques exemples de femmes présentes dans l’exposition

(Textes extraits des panneaux de l’exposition)

Les tricoteuses de la Révolution 1791-1795

Nom donné aux femmes du peuple de Paris qui, pendant la Révolution, assistaient en tricotant aux séances des assemblées populaires, du Tribunal révolutionnaire et aux exécutions. Ces femmes, fortement engagées en politique, ont été associées à la guillotine, au sang et à la violence de 1791 à 1795.

Olympe de Gouges 1748-1793

Auteure de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

Hubertine Auclert 1848-1914

Militante engagée, elle soutiendra toute sa vie la cause des femmes, dénonçant sans relâche les nombreuses injustices dont elles sont l’objet.

Alexandra Kollantai 1872-1952

Elle prône la révolution sexuelle et la libération de la femme.

Germaine Poinso-Chapuis née en 1901

Résistante et engagée, c’est la première femme ministre (de 1947 à 1948).

Nafissa Sid Cara 1910-2002

Elue députée d’Alger en 1958, 1ere femme membre d’un gouvernement français, 1ere femme musulmane secrétaire d’état en 1959, chargée des questions sociales en Algérie et de l’évolution du statut personnel de droit musulman. Elle fut partisane de l’émancipation des femmes musulmanes.

Edith Cresson née en 1934

Seule femme à avoir été Premier Ministre de la 5e République.

Pour en savoir plus sur ces femmes et découvrir les 26 autres panneaux, rendez-vous Salle des pas perdus au Parlement de Bretagne jusqu’au 17 mars. Entrée libre de 9h à 12h et 14h à 17h. Cette exposition pourra ensuite être empruntée aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine.

Entreprise Boîte de Com’

Impulsée par l’enseignant Ronan Cherel du collège Rosa Parks de Rennes, l’entreprise Boîte de Com’ est composée de mini entreprises dans le domaine de la communication, pilotées par des élèves entrepreneurs. Ils/elles montent des projets avec des partenaires. L’objectif est de proposer aux élèves de ce collège de REP un travail mobilisateur pour retrouver le goût de la réussite.

Les savoir-faire de tous

« Dans Boîte de Com’, expliquent les élèves, il n’y a pas de bons ou de mauvais élèves, il n’y a que des gens qui s’impliquent pour réussir. » Et Clara Hardy, responsable de l’exposition « Politique : nom féminin singulier » réalisée avec Boîte de com’, ajoute « Ce projet nous a permis de tirer parti des savoir-faire de tout le monde. Il ne faut pas penser que tous les élèves de ce collège sont source de problème. Nous voulons démontrer que nous sommes capables de réaliser de belles choses. »

Les projets

En plus de l’exposition ci-dessus, les autres projets sont :

  • Organiser une assemblée de quartier sur le « Vivre ensemble »
  • Des portraits exposés aux arrêts de bus de la Ville pour valoriser le partage des valeurs citoyennes.
  • Rédaction du discours d’un élu du conseil départemental et député pour sensibiliser nos concitoyens aux nouveaux enjeux commémoratifs.
  • Un récit sonore à la façon Guerre des mondes sur la séparation de l’Allemagne durant la Guerre froide.
  • Des petit-déjeuners débats avec une personnalité.
  • Une exposition pour le mois de l’Europe en 2016.
Imprimer

À lire aussi