Tous nos articles

Kiné. La réforme est en marche

La formation conduisant au métier de masseur-kinésithérapeute s’adapte au schéma européen de l’enseignement supérieur. Les études s’étalent désormais sur quatre années, donnent droit à attribution de 240 crédits européens, et on y accède après une première année à l’université.

Kiné Réforme en marche

La remise en état a été longue, mais le nouveau schéma de formation en masso-kinésithérapie est sur pieds. Les textes officiels ont été publiés entre juin et septembre 2015. Ce qui change ? Pour l’essentiel, la durée des études qui passe à 4 ans au lieu de 3 jusqu’à présent, et l’accès à la formation qui s’effectuera désormais à l’issue d’une 1e année à l’université.

 

Admission après PACES, L1 STAPS, L1 STS

Le nouveau cursus est composé de deux cycles de 2 années. Il est subdivisé en huit semestres qui donnent droit à attribution de 30 crédits européens chacun, soit 240 au total.

Pour entrer en formation, il est nécessaire d’avoir validé une PACES (première année commune aux études de santé), une 1e année de licence STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) ou une 1e année de licence du domaine sciences, technologies, santé. L’admission s’effectue ensuite en fonction du rang de classement.   

En Bretagne, l’Institut de formation en masso-kinésithérapie de Brest avait adopté ce recrutement dès son ouverture en 2013. L’IFMK de Rennes a conservé, quant à lui, un recrutement mixte jusqu’en 2016 : le concours de recrutement « traditionnel » post bac (pour 28 places) et la possibilité d’accès pour des étudiants inscrits en PACES à l’UBO (20 places), en L1 STAPS à l’UBO (12 places) ou en L1 STAPS à Rennes 2 (24 places). Cette école avait obtenu une dérogation pour maintenir ce type de recrutement en 2016. En 2017, elle s’alignera sur les nouvelles modalités post bac+1 (voir encart ci-dessous).

 

Admission 2017. Les places offertes dans les instituts de Brest et Rennes

A Brest, l’Institut de formation en masso-kinésithérapie offrira en 2017 :

- 20 places pour les étudiants inscrits en PACES à l’UBO (Université de Bretagne occidentale) ;

- 10 places pour les étudiants de L1 STAPS à l’UBO.

Infos :  https://www.chu-brest.fr/ifmk-institut-de-formation-en-masso-kinesitherapie  ou  http://www.faculte-medecine-brest.fr/institut-de-formation-en-masso-k.php      

A Rennes, l’IFPEK a arrêté la répartition suivante pour 2017 :

- 28 places pour les étudiants en PACES à l’université Rennes 1 ;

- 15 places pour les étudiants en PACES à l’UBO ;

- 28 places pour les étudiants en L1 STAPS à Rennes 2 ;

- 7 places pour les étudiants en L1 STAPS à l’UBO ;

- 6 places pour les étudiants en L1 portail PCSTM à Rennes 1.

Infos : https://triptik.univ-rennes1.fr  (actualités de l’entrée Etudiants) et www.ifpek.org

 

Voir aussi l’article plus détaillé sur nadoz.org

Imprimer

À lire aussi