Tous nos articles

Infirmier/ère. Un accès à la formation repensé

En 2019, les conditions d’entrée dans les instituts de formation en soins infirmiers évoluent. Lycéens et lycéennes devront postuler via la plateforme Parcoursup et seront sélectionnés après examen de leur dossier.

Motivés par la profession d’infirmier ? Des changements vous attendent en 2019 à l’entrée dans les instituts de formation. Première modification d’importance : le concours de recrutement est supprimé. Pour les néo-bacheliers et les étudiants en réorientation, l’admission passera par la plateforme Parcoursup et la sélection des candidats s’effectuera uniquement sur dossier. Comme pour toute formation post bac, des “attendus“ seront affichés sur Parcoursup. L’idée est aussi de diversifier les profils des bacheliers admis.

Fin du concours, admission via Parcoursup

Les candidats pourront postuler aux IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers) de leur choix. L’examen des dossiers sera réalisé par chaque IFSI ou groupement d’IFSI, selon des procédures harmonisées au niveau national. Comme les autres, les candidats qui obtiendront la réponse “oui, si” d’un des établissements visés sur Parcoursup pourront bénéficier de dispositifs d’accompagnement et de consolidation des acquis. En 2019, le parcours de celles et ceux qui auront suivi une préparation spécifique au concours pendant l’année 2018-2019 sera pris en compte et valorisé. Les auxiliaires de puériculture et les aide-soignants conservent une voie d’accès spécifique à la formation.

La formation dure toujours trois ans et donne le grade de licence. Nouveauté, les étudiants en soins infirmiers auront une carte d’étudiant et accèderont aux mêmes services et droits que les étudiants inscrits dans l’université avec laquelle leur IFSI aura signé une convention : bibliothèque universitaire, sport, médecine préventive, droit de vote...

Bac+5. Infirmier/ère en pratique avancée

Après trois ans de pratique à temps plein, les titulaires du DE d’infirmier peuvent accéder au Diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée. Ce professionnel dispose de compétences élargies, à l’interface de l’exercice infirmier et de l’exercice médical. Il participe à la prise en charge globale de patients dont le suivi lui est confié par un médecin qui a défini la conduite diagnostique et les choix thérapeutiques. Il peut intervenir dans les domaines suivants : Pathologies chroniques stabilisées, prévention et polypathologies courantes en soins primaires ; Oncologie et hémato-oncologie ; Maladie rénale chronique, dyalise, transplantation rénale. La formation dure deux années et donne le grade de master.

Imprimer

À lire aussi