Sommaire du dossier

Accueil du dossier Exposition. Apprenties dans des métiers industriels Unique dans l’Ouest, le DEUST Métiers de la forme mêle sport et santé Terminales 2017-2018. Un nouveau site de l’Onisep pour préparer votre parcours dans l’enseignement supérieur... Rentrée 2017. Trois BTS inédits en Bretagne ouvrent à Fougères, à Saint-Malo et au Guilvinec... Mer. Le lycée du Guilvinec propose un BTS Pêche et gestion de l’environnement marin unique dans l’Ouest... Devenir ingénieure : découverte des études le 22 mars Staff. Le Brevet des métiers d’art (BMA) après le CAP à Tréguier, dans les Côtes d’Armor Métiers de la viande. Des bouchers managers à bac+3 Olivia Guinard, en CAP Charcutier-traiteur Site secondes 2018-2019 EXPOSITION 8 mars : Politique : nom féminin singulier Vente. A saisir : deux diplômes pour un parcours ! Décrocheurs : préparer le bac dans un "micro-lycée" Métiers de la piscine. Le BP ouvre en Bretagne pour construire et entretenir les bassins CMI Figure : une formation d’ingénieur·e labellisée Folios : se former en autonomie avec M@gistère Soudage. Une spécialisation de haut niveau pour les bacs pro. ouvre dans les Côtes d’Armor Les filles et la mécanique Jardinier de golf. Une spécialisation unique dans l’Ouest pour des pros du gazon Mécatronique navale. Spécialisation “navire” post bac pro dans le Finistère Anniversaire. Un après-midi de découverte en famille pour les 100 ans de l'Ecole de chimie à Rennes Semaine pour l’emploi des handicapé-e-s du 14 au 20 novembre Bac 2021. La voie générale du lycée en pleine transformation La Bretagne installe un 3e campus des métiers et des qualifications autour des technologies alimentaires Ados 2.0 : les enjeux du numérique
Tous nos articles

Formation agricole. Le "savoir vert" à la maison

Bretagne - Rennes / Publication : 7 octobre 2015
L’enseignement agricole a son enseignement à distance qui permet à un public très divers d’acquérir une formation chez soi, en s’organisant en fonction de ses contraintes individuelles et de ses méthodes de travail. Eduter-CNPR, l’organisme public qui en est chargé, fête ses 50 ans...

« J’ai le projet de reprendre la structure familiale de production de bovins lait. Après avoir obtenu un bac général ES, j’ai choisi de préparer à distance, et en un an, un bac professionnel Conduite et gestion de l’exploitation agricole car je n’aimais pas trop les cours et cela m’a permis de travailler à côté. » Audrey est aujourd’hui dans un lycée, en BTSA Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole. Marc, sportif de haut niveau en ski de fond depuis deux ans, prépare quant à lui un BTSA Productions animales à distance. « J’ai choisi l’enseignement à distance car je suis très souvent en déplacement pour les courses et les entraînements. Je peux me consacrer entièrement à ma saison sportive l’hiver, puis travailler les cours au printemps, en été et en automne... »

 

50 ans d’enseignement à distance...

Marc et Audrey ont tous les deux profité de l’enseignement à distance dispensé par Eduter-CNPR. Cet établissement public fête ses 50 ans en 2015. Implanté en Auvergne, à Lempdes (63), c’est une composante d’Agrosup Dijon, établissement agronomique d’enseignement supérieur chargé de la mission enseignement à distance du ministère de l’Agriculture.

Eduter-CNPR propose des formations diplômantes (bacs professionnels, bac technologique, BTSA) et aussi des formations individualisées, des préparations à certains concours, des cours de langues vivantes. Les formations sont dispensées dans le cadre de la formation initiale ou de la formation continue. Les inscrits en formation initiale ont le statut d’élève ou d’étudiant.

 

... Et une grande souplesse

L’enseignement à distance concerne un public très divers : élèves et étudiants, personnes résidant hors métropole, sportifs de haut niveau, travailleurs saisonniers, intermittents du spectacle, professionnels souhaitant se reconvertir ou acquérir de nouvelles compétences, demandeurs d’emploi...

La plateforme de formation autorise une grande souplesse dans l’enseignement ; elle permet à chacun de s’organiser en fonction de ses contraintes et de ses méthodes de travail. Des sessions de regroupement d’une semaine sont organisées deux à trois fois par an sur l’ensemble du territoire. Et des classes virtuelles sont utilisées, en particulier pour l’enseignements des langues et des disciplines générales.

Pratique

La personne qui souhaite s’inscrire est conseillée par la cellule information et orientation, ou par un responsable de formation. On lui propose ensuite un module d’accueil et un accompagnement pour la recherche de la formation la mieux adaptée à ses besoins. Un suivi de parcours est mis en place tout au long de la formation.

Infos : www.eduter-cnpr.fr