Tous nos articles

Apprentissage. Un CAP à votre porte...

Le CFA de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Côtes d’Armor permet aux jeunes Bretons de préparer un CAP rare tout en restant dans leur région. L’initiative est originale. Elle s’appuie sur l’idée de confier toute la formation professionnelle aux entreprises.

Apprentissage. Un CAP à votre porte...

Le CFA de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Côtes d’Armor propose à Ploufragan (22) une section “métiers rares de l’artisanat ou d’art” à compter de la rentrée 2016.

Elle permet de préparer par apprentissage un CAP proposé dans très peu d’établissements, pour lequel il est difficile de mettre en place une section spécifique. Par exemple, les CAP Opérateur projectionniste de cinéma, Arts du verre et du cristal, Gardien d’immeuble, Sellerie générale ou Instruments coupants et de chirurgie...

 

Le suivi du jeune en entreprise est renforcé         

L'enseignement général se déroule au CFA, français, maths, histoire-géographie, arts appliqués, langue vivante... Ainsi que la technologie professionnelle.
Pendant leurs deux années de formation, les apprentis y passeront quatre jours par semaine, à raison de 13 semaines par an. Le CFA devrait proposer à partir de 2017 des durées de formation réduites en fonction du parcours antérieur des candidats.

L'acquisition des compétences et savoir-faire professionnels se déroule chez l’employeur. Le suivi du jeune dans l’entreprise est renforcé. Les liens entreprise-CFA sont étroits. Des professionnels interviendront au CFA.

Cette organisation inédite en Bretagne devrait permettre à davantage d’artisans ou de petites entreprises de transmettre leurs savoir-faire spécifiques. En rapprochant le lieu de formation de leur domicile, elle va aussi faciliter l’orientation des jeunes vers certains métiers rares.

Infos : http://cfa-cotesdarmor.fr/

Classes territoriales de l’apprentissage. Le CFA à domicile, ou presque...

Autre initiative du CFA de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Côtes d’Armor, la mise en place à la rentrée 2016 de “classes territoriales de l’apprentissage”.

L’idée est de rapprocher du domicile des apprentis la formation donnée par le CFA en 1e année de certains CAP. « Ce sont les formateurs du CFA qui vont vers les jeunes et non l’inverse. » Concrètement, les apprentis inscrits à Dinan en 1e année des CAP Boulanger, Pâtissier, Employé de vente, Cuisine, Restaurant auront la possibilité de suivre les cours du CFA à Lannion, Loudéac ou Rostrenen.

En 1e année, les apprentis suivront 10 semaines de cours en enseignement général sur un des trois sites, plus 3 semaines d’enseignement professionnel sur le site de Dinan en novembre (allers-retours quotidiens organisés par le CFA), mars (déplacements à la semaine et internat) et juin (internat). En 2e année, la formation se déroulera en totalité à Dinan.

Le CFA espère ainsi accroître l’attractivité de ses formations en apprentissage. Le système devrait aussi permettre aux jeunes d’acquérir progressivement la mobilité nécessaire à leur insertion professionnelle future.

Imprimer

À lire aussi