Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les années collège

Les sections particulières

Sections artistiques, sportives, linguistiques au collège

Les sections artistiques

Des classes à horaires aménagés musique (CHAM), danse (CHAD), théâtre (CHAT) et arts plastiques (CHAAP) sont organisées pour permettre aux élèves de recevoir, dans le cadre des horaires et pro- grammes scolaires, un enseignement artistique renforcé.

Un allègement des horaires de l’enseignement général, de 3 h 30 à 4 h 30 selon les classes, est réparti sur l’ensemble des disciplines.

L’enseignement de la musique, de la danse, du théâtre ou des arts plastiques est dispensé avec le concours des conservatoires nationaux de région, des écoles nationales de musique et de danse, ou de tout autre établissement agréé.

La durée hebdomadaire d’enseignement varie selon les classes de 5 à 7 heures.

Les demandes d’admission dans les classes à horaires aménagés sont soumises pour examen à une commission constituée du/de la principal/e du collège d’accueil, d’au moins un/e des professeurs de l’équipe du collège concerné, d’un/e responsable de l’établissement artistique, de professeurs et de représentants de parents d’élèves.

La commission s’assure de la motivation et des capacités des candidats à suivre avec profit l’enseignement visé. C’est le/la directeur/trice académique des services départementaux de l’éducation nationale (DASEN) qui, sur avis de cette commission, affecte les élèves.

Des dérogations à la carte scolaire peuvent être accordées dans la limite des places disponibles, au titre du motif « parcours particulier de l’élève ».

 

Les sections sportives scolaires

Les collégiens, motivés, aptes à une pratique sportive renforcée et approfondie, et désireux de poursuivre un cursus scolaire normal, ont la possibilité d’intégrer une section sportive scolaire, en partenariat avec les fédérations sportives nationales ou leurs structures déconcentrées.

Les élèves bénéficient, en plus des horaires obligatoires d’EPS, d’un entraînement plus soutenu dans une discipline sportive, proposée par l’établissement, tout en suivant une scolarité normale. La sélection des élèves s’effectue sur dossiers scolaire et sportif.

Des dérogations à la carte scolaire peuvent être accordées dans la limite des places disponibles au titre du motif « parcours particulier de l’élève ».

Plus d’une centaine d’activités sportives sont proposées : football, rugby, volleyball, cyclisme, natation... mais aussi arts du cirque, aviron, triathlon, acrosport, ski alpin, etc.

Les élèves bénéficient au minimum de  3 heures hebdomadaires d’entraînement, réparties en deux séquences si possible.

Les connaissances et les compétences développées dans l’ensemble des activités pratiquées au sein de la section sportive sont partie intégrante du processus d’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences.

 

Attention, il ne faut pas confondre les sections sportives avec les dispositifs suivants :

- Les parcours de l’excellence sportive, pôle Espoir et pôle France, dont l’existence relève du ministère en charge des sports ;

- Les activités sportives proposées par l’union nationale du sport scolaire (UNSS) dont l’inscription s’établit sur la base du volontariat des élèves.

 

Les sections linguistiques

Tous les élèves commencent l’apprentissage d’une deuxième langue vivante en 5e.

L’apprentissage d’une Lv2, étrangère ou régionale, est toutefois possible dès la 6e, dans le cadre d’un dispositif bilangue.

Pour les langues étrangères, il existe également quelques sections internationales dès la 6e et l’éventualité d’un enseignement renforcé de langues et cultures européennes au cycle 4 portant sur la langue ou une des langues étudiée(s) en 6e.

Les sections internationales

Elles permettent d’offrir aux élèves, français, étrangers ou binationaux, une formation bilingue et biculturelle. La formation en section internationale constitue un parcours exigeant.

Les sections internationales existent pour 17 langues : l’allemand, l’anglais, l’américain, l’arabe, le chinois, le coréen, le danois, l’espagnol, l’italien, le japonais, le néerlandais, le norvégien, le polonais, le portugais, le portugais du brésil, le russe et le suédois.

Au collège, la section internationale propose un enseignement complémentaire de la langue et de la littérature (5 à 7 heures hebdomadaires) ainsi qu’un enseignement de l’histoire-géographie (4 heures hebdomadaires assuré pour moitié en français (2 h) et dans la langue de la section (2 h)).

 En section chinoise, ce sont les mathématiques qui sont enseignées dans la langue de la section (1 h 30 hebdomadaire, qui s’ajoute aux horaires normaux d’enseignement).

Ces enseignements spécifiques à la section internationale représentent 8 à 10 heures d’enseignement hebdomadaire dans la langue de la section, dont 4 heures supplémentaires par rapport aux horaires normaux d’enseignement.

L’admission d’un élève dans une section internationale de collège est prononcée par le/la directeur/trice académique des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN), sur proposition du/de la chef/fe d’établissement, au regard du dossier de candidature et des résultats à un examen préliminaire (écrit et oral).

Des dérogations à la carte scolaire peuvent être accordées dans la limite des places disponibles au titre du motif « parcours particulier de l’élève ».

Dans l’académie de Dijon seul le collège Clos de Pouilly de Dijon possède une section internationale britannique

Pour info :

Les élèves ayant suivi un parcours de formation en section internationale passent des épreuves spécifiques au diplôme national du brevet de façon à obtenir l’option internationale du DNB.

Aux épreuves communes à l’ensemble des élèves, s’ajoutent deux épreuves spécifiques orales en langue et littérature et en histoire-géographie (mathématiques pour la section internationale chinoise), affectées chacune du coefficient 1. Les deux épreuves sont conduites dans la langue de la section.

Les sections de langues régionales

Elles s’adressent principalement aux élèves ayant bénéficié de ce type d’enseignement à l’école primaire et s’inscrivent la plupart du temps dans une continuité du primaire au lycée. Dans ces sections, l’enseignement de langue et de culture régionale est de 3 heures hebdomadaires minimum. Une ou plusieurs disciplines sont enseignées dans la langue régionale (basque, breton, catalan, corse, créole, occitan), afin d’atteindre progressivement un enseignement à parité en français et en langue régionale.

Les langues anciennes

Les collèges peuvent proposer un enseignement de latin et/ou grec dès la 5e.

 

A noter, depuis la rentrée 2017, à chaque niveau, un enseignement commun ou un enseignement complémentaire peut être dispensé dans une langue vivante étrangère, ou régionale, à la condition que l’enseignement en langue étrangère, ou régionale, ne représente pas plus de la moitié du volume horaire de l’enseignement considéré.

À lire aussi