Du Bac professionnel au BTS

Expérimentation baccalauréats professionnels en BTS

Orientation d’élèves de bac pro en STS : la région académique, une des régions pionnières

Une expérimentation en faveur de la poursuite d’études des élèves de baccalauréat professionnel dans l’enseignement supérieur est engagée, pour une durée de trois ans (à compter de la rentrée 2017), dans cinq académies dont celles de Besançon et Dijon.

L’expérimentation vise à passer d’un processus de sélection à un processus d’orientation en STS, en déplaçant la décision d’admission de l’établissement d’accueil à l’établissement d’origine. Il s’agit de favoriser l’accueil des bacheliers professionnels en STS et de mieux les accompagner pour accroître leurs chances de réussite.

Après le bilan de la campagne d’affectation 2017, dix-huit autres académies se lancent dans cette démarche, portant ainsi le nombre d’académies expérimentatrices de cinq à 23 et de régions académiques concernées de trois à onze.

BacPro-BTS Experimentation-light (3)_Page_1

Plus d’élèves de terminales professionnelles en BTS...

En concertation avec les établissements, un pourcentage de places est ainsi réservé aux élèves de bac professionnel. Un mini guide d’accompagnement a été élaboré et diffusé auprès des lycéens concernés.

La région académique (les académies de Besançon et de Dijon) est engagée dans cette expérimentation qui fait partie des "mesures jeunes" présentées en avril 2016. Elle est mentionnée à l’article 40 de la loi "Égalité et citoyenneté" du 22 décembre 2016 et s’inscrit dans le cadre d’une politique d’orientation active et positive.

Dans cette perspective, les inspecteurs des deux académies ont élaboré ensemble une fiche de positionnement des élèves. Les professeurs, en équipe, positionnent ainsi les niveaux de compétences acquises par l’élève à ce moment du cursus. Cette fiche permet donc aux conseils de classe des terminales professionnelles de délivrer un avis étayé sur les candidatures de leurs élèves, l’affectation se faisant sous l’autorité du recteur.

 

Pour tout savoir, téléchargez le mini guide

                                                    

Tableau de mise en relation des parcours de formation des bacheliers professionnels vers le BTS.

Ce tableau est indicatif et non exhaustif. Il constitue une aide à la formulation de vos voeux. Renseignez-vous auprès des établissements, rencontrez un/e psychologue de l’Éducation Nationale, spécialité "éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle", échangez avec vos enseignants. Ce tableau est susceptible d'être modifié courant 2018.

Pour en savoir plus, téléchargez le tableau

                                                       

Les poursuites d’études après le bac dans l’académie de Besançon

 

Actuellement, la proportion des élèves de l’académie qui s’inscrivent dans la voie professionnelle est supérieure à la moyenne nationale. Les terminales professionnelles (toutes spécialités confondues) représentent 33,4 % des effectifs des terminales, pour 28,8 % au national.

Ils sont 12 769 élèves scolarisés dans l’académie de Besançon, répartis comme suit : 
 6 161 en terminale générale 
 2 313 (dont 150 bac science et technologie de l’agronomie et du vivant- STAV) en terminale techno 
 4 295 (3 390 dans les spécialités de l’éducation nationale et 905 dans les spécialités agricoles) en terminale pro.

Grâce à l’expérimentation, plus de 3 200 bacheliers professionnels ont demandé une place, soit une augmentation de 45 % par rapport à l’année précédente. En parallèle, les propositions faites aux élèves ont augmenté de 16,4 %.

 

Au niveau national, d’ici 2021, ce sont 10 000 places de BTS qui seront créées. 2 000 ont d’ores et déjà été créées à la rentrée dernière. Ces ouvertures, en priorité réservées à l’accueil des bacheliers professionnels, ont permis de répondre à la hausse attendue des demandes de poursuite d’études pour la rentrée 2017.

Source : La voie professionnelle au lycée

 

 

 

 

Imprimer