Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Travailler dans la fonction publique

Handicap et emploi : les stages dans la fonction publique

Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères s'efforce de développer le recrutement des personnes en situation de handicap, notamment en favorisant l'accueil de stagiaires en situation de handicap, tant en administration centrale en France qu'à l'étranger dans le réseau des ambassades et consulats de France. Objectif, faciliter le recrutement et permettre aux jeunes en situation de handicap de mieux se préparer à intégrer la fonction publique.

Les stages dans la fonction publique

Les stages : un pré-recrutement

Afin de favoriser l'accueil des stagiaires, une incitation financière (stage gratifié) est accordée au stagiaire pour des stages d'une durée supérieure à deux mois. Dans ce dispositif, une procédure de recrutement spécifique, via des offres de stages sur le portail de la fonction publique (Place de l'apprentissage et des stages), a été mise en place avec des épreuves adaptées. Parfois le nombre de places mises au concours n'est pas entièrement pourvu faute de profils adéquats. Dans ce cas, une action est menée avec les référents handicap des principales universités partenaires de la région parisienne afin de trouver de nouveaux candidats.

Un poste de travail adapté

Le pôle égalité des chances à la direction des ressources humaines travaille en lien avec les services concernés afin d'accueillir les stagiaires dans les meilleures conditions. Marie-Line Séférian revient sur son stage réalisé à la sous-direction des affaires politiques. Elle était alors étudiante à l'École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA) : "Étant malvoyante, je me suis rapprochée à mon arrivée du pôle Egalité des chances de la Direction des ressources humaines pour voir ce qu'il était possible de mettre en place comme outils de compensation. Deux logiciels que j'avais l'habitude d'utiliser ont pu être installés sur mon poste de travail de façon à ce que je puisse utiliser l'ordinateur sans difficultés."

Recrutement des travailleurs handicapés : une première !

La procédure de recrutement prévoit une première sélection sur dossier, réalisée par le Pôle égalité des chances. Puis une audition des candidats est effectuée par deux commissions successives. Les candidats subissent également un test de langue (anglais). Un jury de présélection et une commission de recrutement permet de finaliser la sélection des candidats. Un conseiller des affaires étrangères a été recruté par cette voie pour la première fois en 2018.

Stages à l'étranger : une expérience réussie

"Diplômée du master International Security de Sciences Po depuis quelques mois, j'ai réalisé un stage au sein de la chancellerie politique de notre ambassade à Copenhague. Étant malvoyante, mon inquiétude première était de rencontrer des difficultés à me déplacer dans une ville que je ne connaissais pas encore. J'ai eu la chance sur ce point de pouvoir loger à la résidence de l'ambassade. Sur le lieu de travail, j'ai pu modifier les paramétrages de l'ordinateur que j'allais utiliser pour le rendre accessible. Les agents de la chancellerie ont également pris gare à faciliter mon installation, et ont été à l'écoute des besoins que je pouvais avoir, notamment en termes de méthodes de travail. Or une fois les compensations mises en place, le handicap n'existe plus. Je me réjouis ainsi d'avoir, le plus normalement du monde il me semble, participé aux échanges et fourni le travail attendu, c'est-à-dire avec autant de rigueur et de sérieux que ne l'aurait fait tout autre stagiaire intéressé par les tâches qui lui sont données."

Marie-Line Séférian, en stage au Danemark