Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Service civique et handicap : un tremplin vers l'emploi

Effectuer une mission de service civique avec un handicap, c'est possible. Culture, éducation, environnement, sport, santé... les missions de service civique couvrent de nombreux domaines. L'occasion d'être utile aux autres mais aussi d'acquérir des compétences et de préciser son projet professionnel, à condition cependant de pouvoir bénéficier d'un accompagnement et de certains aménagements. Ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans, le service civique est accessible jusqu'à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap.

Service civique et handicap : un tremplin vers l'emploi

Des structures de plus en plus accueillantes

Selon l'ASC (Agence du service civique), 2000 jeunes en situation de handicap ont réalisé une mission de service civique depuis 2012. Leur nombre ne cesse d'augmenter. Ainsi la part de ces jeunes a été multipliée par 3 entre 2015 et 2017. Parmi les organismes accueillant le plus grand nombre de volontaires en situation de handicap, on trouve l'association Unis-Cité. En 2017, 41 jeunes en situation de handicap ont été accueillis à Pôle emploi et 53 au ministère de l’Éducation nationale. Des associations se mobilisent également pour le service civique inclusif, par exemple les Cemea, Nous aussi... Parmi les adaptations contribuant à la réussite, l'assouplissement du dispositif au niveau des horaires est important. La durée hebdomadaire de la mission, qui est habituellement de 24 à 35 h, peut être réduite à 20 h sur dérogation.

Former, informer et sensibiliser

Cependant, l'accompagnement de jeunes volontaires en situation de handicap ne va pas de soi. Il est nécessaire de sensibiliser et former les différentes personnes travaillant avec le jeune à la problématique du handicap, en particulier les tuteurs. Des outils ont été réalisés afin de faciliter l'inclusion des jeunes. Par exemple, en complément du guide "tuteurs" de l'Agence du service civique, le collectif T'Cap, en région nantaise, a édité un guide pour accompagner les volontaires en situation de handicap. Des actions de sensibilisation sont également menées auprès des jeunes.

Des aides financières

L'adaptation des postes de travail dans les organismes d'accueil peut être financée grâce au soutien du FIPHFP (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) dans le secteur public et de l'Agefiph (Association de gestion du Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) dans le secteur privé. Par ailleurs, l'indemnité de service civique est cumulable avec l'AAH (Allocation aux adultes handicapés).