Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Logements adaptés : concilier études et handicap

Pour un étudiant lourdement handicapé, une condition sine qua non de réussite, c'est de trouver un logement adapté et s'assurer une aide pour les actes de la vie quotidienne. Retour sur 3 résidences accessibles aux étudiants handicapés moteurs dépendants.

Vidéo 1 : Élisa, étudiante en 1re année de licence AES | Vidéo 2 : le service accueil handicap de l’université de Grenoble

Vivre en fauteuil roulant demande de la place pour circuler, un logement spacieux équipé de toute la domotique. Mais l'autonomie, c'est aussi la proximité du campus, des transports, des commerces... et un accompagnement à la réalisation des actes de la vie quotidienne en 24h/24 et 7j/7 .

La Fondation santé des étudiants de France (FSEF) gère trois résidence étudiantes à Grenoble (Foyer Prélude), Nanterre (Résidence universitaire adaptée) et Paris (Résidence étudiante adaptée Colliard).

Un environnement adapté

Le foyer Prélude est installé sur le campus universitaire de Grenoble. Il compte 20 logements situés près d'un arrêt de tram, accessible, qui permet d'aller soit sur le campus, soit dans la ville de Grenoble.

Sur le campus de Nanterre, en partenariat avec le Crous de Versailles, 16 logements ont été aménagés et domotisés pour accueillir des étudiants en situation de handicap, très dépendants. Situés au sein de la résidence universitaire de Nanterre, les studios sont éclatés sur plusieurs bâtiments. Les étudiants ont ainsi toutes les commodités à proximité (bibliothèque, restaurant universitaire, transports...).

Au cœur du quartier latin, dans le 5e arrondissement de Paris, 16 logements adaptés et domotisés sont également proposés aux étudiants depuis la rentrée 2016 au sein du Centre Colliard.

La domotique au service du handicap

À la résidence universitaire adaptée de Nanterre, tous les logements sont en rez-de-chaussée, accessibles par une commande à distance. Au foyer Prélude, les appartements sont répartis sur différents niveaux accessibles grâce à un ascenseur muni d'un bouton bas.

À la résidence étudiante adaptée Colliard, les logements implantés dans les étages supérieurs du bâtiment sont accessibles par des commandes à distance depuis l'extérieur de l'immeuble.

À Paris, comme à Nanterre et à Grenoble, tous les logements sont entièrement adaptés et domotisés, ce qui permet aux étudiants de circuler en toute autonomie.

Les aides humaines : un service au sein des résidences étudiantes, un plus indispensable

Les trois résidences de Grenoble, Nanterre et Paris intègrent un service d'aide humaine en 24h/24, des aidants professionnels sont disponibles pour assurer les actes de la vie quotidienne selon les organisations individuelles des étudiants.

"Ce service initialement expérimental et unique en région parisienne est aujourd'hui complété par la résidence étudiante adaptée Colliard " explique Sylvie Daigle, responsable du service. Les logements adaptés sont reliés au service d'accompagnement 24 h/24 grâce à un système d'appel installé dans les studios. "Les auxiliaires de vie assistent les étudiants, selon leurs besoins, pour le lever, le coucher, les repas, l'entretien du linge, des appartements..." poursuit Sylvie Daigle.

Le service est organisé pour que les étudiants aient la vie la plus proche possible des autres étudiants.

Elisa, inscrite en L1 Droit est l'une des résidentes. Elle a besoin d'une aide humaine pour les actes de la vie quotidienne. " Cela fonctionne sur la base d'un planning. En début de semaine, on envoie nos horaires. Mais si un jour on a du retard ou que le cours se termine plus tôt, il est possible de changer. C'est très flexible. "

Les accompagnateurs pédagogiques

À Grenoble, les étudiants disposent d'un service médico-social ainsi que du Service d'accueil handicap (SAH) de l'Université qui s'occupe de la partie formation.

À Nanterre, les étudiants peuvent profiter du service des accompagnateurs universitaires proposé par la mission handicap de l'Université.

À Paris, les universités et certaines écoles disposent d'un service chargé de l'organisation de l'accompagnement pédagogique.

 

 

 

 

Pour obtenir un logement

Ces 3 résidences gérées par la FSEF disposent d'un agrément de structures d'hébergement médico-sociales, les étudiants doivent solliciter la MDPH de leur département pour obtenir une orientation et un accord de prise en charge. Ils doivent, par ailleurs, contacter les responsables des résidences pour obtenir toutes les informations sur les conditions d'accueil et la mise en oeuvre de leur demande d'admission.

Pour la résidence de Nanterre conventionnée avec le Crous, les étudiants doivent, en plus, déposer leur demande de logement auprès du Crous de Versailles et compléter le dossier social étudiant (DSE).

Contact : nathalie.cordier@fsef.net , responsable du Pôle médico-social FSEF