Jonathan Drutel : greffé et sportif

Jonathan a toujours pratiqué différents sports jusqu'à ce que la mucoviscidose, une maladie génétique l'oblige à arrêter. Opéré deux fois, il reprend progressivement le sport et se lance des défis, vélo, marathon, triathlon... Une réussite et une volonté exemplaire.

Jonathan Drutel : Greffé et sportif

Avancer grâce au sport

"Après la transplantation coeur-poumons, je me suis remis au sport . J'essaie de vivre normalement malgré les contraintes de la maladie qui nécessite beaucoup de soins." Reprenant le sport à un rythme modéré, Jonathan reprend confiance et en même temps redonne espoir aux autres. " Petit à petit grâce à des échanges avec des amis, j'ai remarqué que le sport que je faisais était positif pour les personnes malades. Cela m'a encouragé à continuer dans ce sens."

Se lancer des défis

Après l'opération, Jonathan veut d'abord finir ses études d'ingénieur et trouver du travail. Une fois la partie professionnelle assurée, il songe de nouveau au sport et en 2016, entreprend l'ascension du Mont Ventoux à vélo. Encouragé par ses amis et par sa réussite, il continue. Un an plus tard, il termine le marathon de Paris et enchaîne avec une course de vélo, Paris - St Malo en trois jours. Enfin, il participe à une épreuve de triathlon longue distance, le "Natureman". "C'était bien plus dur qu'un marathon : 2 kms de natation, 90 kms de vélo et 21 kms à pieds en 8 h30."

Côtoyer les champions

D'exploits en exploits, Jonathan fini par attirer l'attention d'une équipe de triathlète amateurs spécialistes de la distance Ironman , le Team Argon 18 France. Il s'agit de sportifs de haut niveau qui participent régulièrement aux championnats du monde en groupe d'âge (Ironman d'Hawaii et 70.3). "C'est assez exceptionnel. Ils m'ont proposé d'intégrer leur groupe et j'ai signé un contrat avec eux." Pour Jonathan, le but n'est pas seulement sportif, c'est aussi de faire parler de la maladie. "En mai prochain, je vais participer à l'Ironman 70.3 de Barcelone avec eux." Le département génie électrique de l'INSA Lyon, l'école d'ingénieur où Jonathan a fait ses études, l'a toujours soutenu. C'est aujourd'hui un de ses sponsors.

 

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Les publications de l'Onisep

Handicap : des parcours vers l'emploi, collection Pourquoi pas moi ?
Handicap : des parcours vers l'emploi
* Prix hors frais de port