Dossier

Scolarité et handicap mental

Selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), le handicap mental est caractérisé par "un déficit significatif du développement intellectuel associé à des limitations de comportement adaptatif se manifestant avant 18 ans". Les répercussions sur la scolarité peuvent être importantes. Une scolarisation en milieu ordinaire ou spécialisé est envisageable suivant les capacités d'apprentissage de l'enfant. Dans le 2d degré, Près de 37 % des élèves présentent des troubles des fonctions cognitives.

Les articles du dossier

Définition du handicap mental

Définition du handicap mental

Les causes du handicap mental sont variées : anomalies chromosomiques, maladies génétiques, problèmes neurologiques, accidents de la vie… Quelle qu’en soit la cause, la personne en situation de handicap mental est porteuse de manière permanente d’une déficience intellectuelle. Elle peut avoir besoin d’un soutien et d’un accompagnement adaptés pour l’aider à mieux communiquer avec les autres et développer sa personnalité. Lire la suite
Répercussions du handicap mental

Les répercussions du handicap mental sur la scolarité

L'élève présentant une déficience intellectuelle a des difficultés de réflexion, de conceptualisation, de communication et/ou de mémorisation. Des aménagements pédagogiques et un rythme d'apprentissage adapté permettent de compenser ce handicap. Lire la suite
Scolarisation handicap mental

La scolarisation des élèves ayant des troubles des fonctions cognitives ou mentales

Selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), les troubles des fonctions cognitives ou mentales se traduisent par "un déficit significatif du développement intellectuel associé à des limitations de comportement adaptatif se manifestant avant 18 ans". Dans le 2d degré, plus de 36 % des élèves présentent des troubles des fonctions cognitives. En milieu ordinaire, la scolarisation par un dispositif collectif d'inclusion (Ulis) est la plus adaptée. Lire la suite