Une section d'apprentissage inclusive

Les personnes en situation de handicap représentent 7% de la population active et restent deux fois plus longtemps au chômage. Afin de favoriser l'insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap, l'Unea (Union nationale des entreprises adaptées) va créer une section d'apprentissage inclusive, en partenariat avec Enedis et la région Nouvelle-Aquitaine.

Une section d'apprentissage inclusive

Un dispositif expérimental

Une convention signée le 2 juillet dernier entre les trois organismes vient d'officialiser ce projet. C'est la première fois qu'un dispositif d'apprentissage associe des entreprises adaptées, une grande entreprise, et un CFA. La section d'apprentissage inclusive, intitulée SAIJAH (section d'apprentissage inclusive jeunes et adultes handicapés), ouvrira à la rentrée 2018. Elle regroupera une douzaine d'apprentis qui seront formés aux métiers de l'électronique, de l'électricité et de l'électrotechnique.

En entreprise ordinaire ou adaptée

La moitié de ces apprentis sera accueillie dans les différents sites d'Enedis et l'autre moitié dans les entreprises adaptées de la région. Ils suivront leur cursus en inclusion avec les autres élèves du CFA (centre de formation d'apprentis). Ils pourront notamment préparer le bac pro MELEC (métiers de l'électricité et de ses environnements connectés) avec Enedis.

L'insertion en milieu ordinaire

Dotée d'un important réseau de CFA, la région Nouvelle-Aquitaine mène de nombreuses actions en faveur de la formation des personnes en situation de handicap. Cette nouvelle section d'apprentissage inclusive permettra aux jeunes apprentis d'élaborer progressivement leur projet professionnel. Sans limite d'âge, elle est destinée à toutes les personnes en situation de handicap et facilite leur reclassement professionnel. Parallèlement des propositions devraient permettre de sécuriser le parcours de formation et l'emploi en milieu ordinaire. L'objectif de l'Unea est d'atteindre le chiffre de 600 contrats d'apprentissage par an d'ici 4 ans.

Imprimer