Pour des enseignements adaptés ambitieux

Quand Folios accompagne et remotive des élèves de Segpa

En utilisant Folios lors d’une expérimentation au long cours dans un contexte parfois difficile, des enseignants ont boosté l’implication de leurs élèves de Segpa lassés de « revoir année après année les mêmes fondamentaux » .
 

 

Deux enseignants à la barre

Didier Garrouste et Mélanie Boucher du collège Jean Monnet à Castres, rompus au questionnement sur leur pédagogie, en témoignent : « être élève de Segpa, c’est surtout pouvoir exprimer autrement son potentiel d’apprenant, recevoir de l’aide pour reprendre confiance en soi, se sentir sécurisé/e en situation de réussite dans son parcours d’apprentissage ». Or ces collégiens à part entière ont beau être grands utilisateurs de numérique, -  et en particulier dévoreurs de réseaux sociaux au quotidien comme tous les adolescents et pré-adolescents  -,  ils n’en retrouvent  que très peu l’usage dans leur environnement scolaire, sinon tristement limité à de simples transcriptions d’écrits sous format numérique.

Temps, implications, enrichissements

Il y a six ans,  les deux enseignants se forment et mettent en place dans leurs classes l’application ancêtre de Folios, le Webclasseur. Dès lors, en avant avec les élèves pour ce qui s’appelait alors « Parcours de découverte des métiers et des formations » !  Durant trois ans, l’application les aide à choisir une orientation professionnelle correspondant le mieux à leurs envies et leurs capacités. De quoi tenter de remplacer petit à petit leur confrontation à l’échec par une chance de se découvrir et de se révéler.

Vient l’heure de Folios. Enrichi d’applications numériques complémentaires, l’outil accompagne à son tour nos élèves castrais tout au long de leurs années collège : il permet aux acteurs de leur scolarité de se coordonner et de dialoguer avec des parents reconnus dans leur rôle éducatif. Il incite à faire jouer l’interaction des compétences scolaires et extra-scolaires, et l’insère dans la construction de ce qui est devenu le "parcours Avenir", articulé aux autres parcours éducatifs créés au cours du temps.

Des difficultés constructives

Nouvelle donne pour des jeunes peu habitués jusque-là à voir leur autonomie et leur investissement mis en avant : l'expérithèque d’Éduscol rend compte de toutes les modalités pratiques de sa mise en œuvre. Aide à la connexion, contacts avec les parents, développement des compétences transversales qui lient l’outil à la démarche, jusqu'aux modalités d’évaluation et indicateurs, tout y est passé en revue et commenté par les porteurs du projet.

Retenons aussi les difficultés rencontrées : prise en compte particulière de CSP familiales défavorisées dans l’accès au numérique, nécessité de démarrer dès la 6e pour se donner les moyens d’initier et, important, de ritualiser les usages. Un souhait également : voir intégrer pour des élèves en difficulté un outil de lecture de texte qui facilite l’entrée dans les documents en ligne.

Les effets d'un partenariat solide

Depuis 2012, ce partenariat entre l’Onisep, les enseignants et tous les membres de l’équipe éducative ainsi que le rectorat en Midi-Pyrénées a nécessité pas mal de remises en questions, de  remaniements, voire d’imagination. Il a participé et participe toujours d’une volonté « de favoriser la reconstruction de l’estime de soi de l’élève et de l’amener vers sa réussite scolaire ».

Ses retombées ont un effet dynamique en cascade non seulement sur les acquis des élèves mais aussi sur les pratiques des enseignants, le leadership et les relations professionnelles, ou l’établissement lui-même,  mis en valeur lors d’événements professionnels.

Et surtout soulignent les auteurs, plus généralement sur l’environnement d’élèves « devenus acteurs de leur parcours et qui sauront, confrontés à des contextes inconnus (entreprise, secteur associatif, centre de formation…) adapter leur posture et faire rayonner leur énergie ». Belle conclusion en forme d’appel au déploiement. 

Contact

Didier GARROUSTE, Didier.Garrouste@ac-toulouse.fr

Imprimer