Finale de Course en cours, le 7 juin au stade Charléty (Paris)

"Course en cours" est un dispositif pédagogique centré sur les sciences et la technologie, parti de l'académie de Versailles en 2006 et rejoignable aujourd'hui dans toutes les académies. Partenaires : ministère de l'éducation nationale, Renault, Dassault,.

Course en cours

Un an pour lancer sa F1

Durant une année scolaire, des équipes de 4 à 6 collégiens ou lycéens montent leur écurie de bolides électriques en utilisant les mêmes outils et processus que les ingénieurs et professionnels de la formule 1. Filles et garçons imaginent, conçoivent, fabriquent, testent et font courir leur mini voiture de course lors des épreuves régionales, pour accéder à la grande finale nationale.

Deux objectifs : susciter des vocations pour les filières scientifiques et technologiques, et promouvoir l'égalité des chances, en permettant aux élèves invités de se projeter via la mise en pratique des disciplines enseignées en cours.

L'association fournit tout le matériel high tech, la piste officielle pour tester les poulains F1 et les matériaux pour leur fabrication. Les équipes de collégiens ou lycéens engagées dans le Grand Prix conçoivent et fabriquent en s'appuyant sur les équipements d'un centre de ressources au sein d'un établissement de l'enseignement supérieur dans chaque académie participante.

Rapidité, marketing et CAO

Outre les trois premiers prix "toutes catégories", des prix spécifiques communication, sciences et techniques, CAO, rapidité, etc. récompensent les gagnants. Hors-piste cependant : le prix Coup de cœur du jury !

Le règlement, attentif aux programmes pédagogiques et à leur évolution est en ligne sur le site du concours. Il présente de façon limpide les critères et la grille d’évaluation du jury ainsi qu'un vocabulaire et des définitions techniques ou normes à respecter. Le descriptif donne non seulement aux équipes et accompagnateurs de quoi intégrer suffisamment en amont les exigences de cette aventure turbo pour mettre toutes les chances de leur côté mais, on y trouve,pour bien d'autres productions ensuite, des idées et nombre d'éléments modélisables de cahier des charges ou d'évaluation.

Le jury tient largement compte des partenariats mis en œuvre dans et hors l'établissement, du bilan financier global qui protège du travail hors-sol et du portfolio ainsi que de la présentation orale du projet, dont une partie en anglais, comme en entreprise. Et c'est le but : donner aux élèves l'envie de continuer et la confiance en soi nécessaire.

Présentation et  règlement :  www.course-en-cours.com

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet