Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Environnement

Les métiers et l'emploi dans l'environnement

Du recyclage des déchets au traitement des eaux usées, de la prévention des risques industriels à la protection de la biodiversité… Les professionnels de l’environnement font face chaque jour à de nombreux défis. Tour d’horizon des métiers du secteur et des tendances en termes de recrutement.

Vidéo 1 - Christophe, urbaniste | Vidéo 2 - Anne, ingénieure | Vidéo 3 - Thibaut, animateur nature | Vidéo 4 - Stéphanie, animatrice environnement | Vidéo 5 - Arnaud, avocat | Vidéo 6 - Benoît, garde à cheval | Vidéo 7 - Tiphaine, conseillère en environnement

L’environnement : des métiers et des employeurs divers

Les métiers du secteur, qui contribuent à prévenir ou à corriger les atteintes à l’environnement, font appel à tous les niveaux de qualification : environ trois quarts des postes liés aux déchets et à la propreté sont occupés par des personnels non qualifiés (agents de tri, agents de collecte…). Reste que les entreprises éco-industrielles et les bureaux d'études recrutent des chargés d'études pour évaluer l'impact de projets d'aménagement sur la biodiversité, des chefs de projet pour réaliser des ouvrages hydrauliques ou dépolluer des sites industriels, des technico-commerciaux... Les industries traditionnelles emploient des cadres pour appliquer les nombreuses normes environnementales : responsables QSE (qualité, sécurité, environnement), techniciens ou ingénieurs en efficacité énergétique, experts bilan carbone… De leur côté, les collectivités territoriales s’appuient sur les ambassadeurs du tri et les chefs de projet développement durable, afin de sensibiliser les particuliers aux enjeux de la transition écologique.

Les déchets et l’eau, créateurs d’emplois

La gestion de l’eau et celle des déchets concentrent la plupart des emplois. Les besoins se situent dans la distribution d’eau potable, le traitement et l’assainissement des eaux usées. Profils recherchés par les groupes spécialisés et les collectivités ? Des techniciens d’exploitation de l’eau et d'assainissement, des conseillers en gestion de l’eau… Côté traitement des déchets, les entreprises recherchent des chargés de gestion des déchets et des responsables QSE pour réduire l’impact environnemental de leurs activités.

Autres domaines porteurs ? Le marché de la dépollution des sols, qui devrait profiter aux chefs de projet et aux ingénieurs spécialisés. En essor, les énergies renouvelables (éolien, solaire…) vont également continuer à recruter pour la conception des équipements, leur installation et leur exploitation. Profils prisés : des techniciens d’exploitation et de maintenance, des installateurs de panneaux solaires, des chefs de projet énergies renouvelables…

Pour sa part, si la protection de la nature attire les jeunes, ce domaine, largement dévolu au monde associatif, n’offre qu’une minorité de postes. Pour s'y insérer, il est donc indispensable de multiplier les expériences de terrain au sein d’associations de protection de l’environnement.