Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Environnement

Les métiers et l'emploi dans l'environnement

Contrôle de la pollution de l’air, recyclage des déchets, qualité de l’eau, protection et valorisation de la biodiversité, prévention des risques naturels et industriels... les métiers de l'environnement font face à de nombreux enjeux. Panorama des métiers verts et verdissants.

Vidéo 1 - Christophe, urbaniste | Vidéo 2 - Anne, ingénieure | Vidéo 3 - Thibaut, animateur nature | Vidéo 4 - Stéphanie, animatrice environnement | Vidéo 5 - Arnaud, avocat | Vidéo 6 - Benoît, garde à cheval | Vidéo 7 - Tiphaine, conseillère en environnement

Des métiers verts ou verdissants

Les métiers verts, qui contribuent à prévenir ou à corriger les atteintes à l'environnement, font appel à tous les niveaux de qualification : environ trois quarts des postes liés aux déchets et à la propreté sont occupés par des agents non qualifiés. Reste que les entreprises éco-industrielles et les bureaux d'études recrutent des chargés d'études pour évaluer l'impact de projets d'aménagement sur l'environnement, des chefs de projet pour réaliser des ouvrages hydrauliques ou dépolluer des sites, des directeurs d'agence, des technico-commerciaux...Les industries traditionnelles emploient des cadres pour appliquer les normes environnementales : responsables QSE (qualité, sécurité, environnement), experts efficacité énergétique... Et les collectivités territoriales ont besoin de chargés de mission et de responsables environnement.Si les préoccupations écologiques font apparaître de nouveaux métiers tels les diagnostiqueurs immobiliers et les experts bilan carbone, elles ont surtout transformé des métiers existants : c'est ce que l'on appelle des métiers verdissants (architectes, concepteurs industriels..).

L'eau, les déchets et l'énergie créateurs d'emplois

Les activités de protection de la nature, au sein de parcs naturels par exemple, n'offrent qu'une minorité de postes. Les places sont donc chères pour les nombreux diplômés qu'elles attirent.La gestion des déchets et des eaux et l'énergie, représentent la majorité des emplois verts. Portées par des lois de plus en plus strictes en matière de développement durable, les énergies renouvelables et la maîtrise de l'énergie créent des emplois, pour les travaux d'isolation des bâtiments, l'installation de pompes à chaleurs, la valorisation des déchets... Tandis que la réglementation favorise l'essor de la dépollution des sites industriels et des sols.Au nombre des grands acteurs : des multinationales comme Veolia Environnement ou Suez Environnement, de plus petites entreprises privées, des bureaux d'études et d'ingénierie et des collectivités publiques. De nombreuses associations sont très actives sur les créneaux de la protection de la nature et de l'éducation à l'environnement.