Artisanat d'art

Les métiers et l'emploi dans l'artisanat d'art

Les métiers d'art offrent une très grande diversité et couvrent des univers très variés. Les professionnels de ces métiers façonnent, restaurent, imaginent des objets et pièces d’exception à la croisée du beau et de l’utile. Tour d'horizon des métiers d'artisanat d'art et de leurs débouchés.

Vidéo 1Métiers du Métal : Art, Design, et Métiers d'Art

 

Vidéo 2 - Benoît, bijoutier-joaillier créateur | Vidéo 3 - luthier | Vidéo 4 - Valérie, restauratrice de marbre

Associer tradition et innovation

On recense aujourd'hui 198 métiers d'art comprenant 83 spécialités, soit 281 activités au total. Les métiers d’art sont répartis dans 16 grands domaines d’activité correspondant à des filières économiques, à des "univers de marchés".

Quelques exemples : ébénistes et tapissiers d'ameublement, regroupés au sein du domaine de l'ameublement et de la décoration. Les fontainiers, les marbriers, les sculpteurs sur pierre et les tailleurs de pierre trouvent quant à eux leur place dans le champ de l'architecture et des jardins.

Si le public connaît bien certains métiers (ébénistes, bijoutiers, maroquiniers, photographes techniciens), d'autres restent à découvrir (sérigraphes, gantiers, orfèvres, archetiers).

Récemment, de nouvelles professions sont venues élargir le secteur : émailleurs sur lave, malletiers, fresquistes, guillocheurs, feutriers, restaurateurs de cuirs...

Leur point commun ? Un réel savoir-faire pour transformer la matière, la restaurer, imaginer et produire des objets (pièces uniques, petites séries) à la croisée du beau et de l'utile, et présentant un caractère artistique.

De l'artisanat d'art à l'Art, des ateliers aux PME...

La plupart des 38 000 entreprises des métiers d'art sont des PME (petites et moyennes entreprises). Elles coexistent avec de tous petits ateliers ou des manufactures. La majorité se concentre en Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes.

Ce petit secteur rassemble des statuts divers : artisans, chefs d'entreprise, salariés, quelques artistes et de rares fonctionnaires. On y travaille souvent seul ou en famille. Les débouchés varient selon les activités. Certains artisans d'art ont du mal à trouver des repreneurs.

Les professionnels des métiers d'art s'illustrent dans des champs très variés et parfois inattendus, allant de la décoration à l'architecture en passant par la mode, les arts du spectacle, l'industrie ou encore le patrimoine culturel.

Des secteurs s'avèrent plus porteurs que d'autres en termes d'emploi, tel le bâtiment, l'ameublement, la bijouterie... D'autres, comme le textile, souffrent de la concurrence des pays où la main-d'œuvre est bon marché.

Intégrés au sein d'institutions culturelles comme les Opéras et les Théâtres nationaux ou exerçant de manière indépendante, les professionnels des métiers d'art élaborent décors, costumes et accessoires pour l'univers des arts du spectacle.

Brodeurs, maroquiniers, modistes et bijoutiers sont par exemple des maillons indispensables du secteur de la mode.

De leur côté, maîtres verriers, ferronniers, menuisiers, tailleurs de pierre apportent leurs savoir-faire à des projets d'architecture ou d'urbanisme. Leur maîtrise des techniques traditionnelles et leur connaissance des matériaux naturels sont particulièrement recherchées dans le domaine de l'écoconstruction.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

Les métiers de la culture et du patrimoine, collection Parcours
Les métiers de la culture et du patrimoine
Les métiers de la mode et du luxe, collection Parcours
Les métiers de la mode et du luxe
Artisanat : des métiers pour demain, collection Dossiers
Artisanat : des métiers pour demain
* Prix hors frais de port