Sommaire du dossier

Ma 1re année
Bac pro Organisation de transport de marchandises (ex bac pro transport)
Bac pro Organisation de transport de marchandises (ex bac pro transport)
Organisation de transport de marchandises (ex bac pro transport)

Kahina est élève en bac pro transport* au lycée Martin Nadaud, dans le 20e arrondissement de Paris. Cet établissement public est le seul de la capitale à dispenser cette formation. La jeune femme nous parle de son année de seconde et de ses projets d’avenir.

*Renommé bac pro organisation de transport de marchandises en 2020

Pourquoi avoir choisi ce bac professionnel ?

En 3e, Kahina ne savait pas quelle formation entreprendre au lycée : "Je me suis renseignée sur les métiers du transport parce que j’ai un oncle qui a une entreprise de transport à l’international." Elle comprend que ce secteur offre beaucoup d’opportunités d’emploi pour les jeunes, mais ne veut pas devenir conductrice, qui signifierait "être tous les jours sur les routes". Son professeur principal lui conseille alors le bac pro transport, une formation où l’on apprend à organiser les transports de marchandises. 

Ce qui change par rapport à la 3e ?

"En bac pro, on apprend un métier ! Les cours sont donc plus concrets qu’au collège", constate Kahina. Si les matières générales restent présentes dans le programme, elles sont toujours en lien avec les activités professionnelles et les besoins du métier : "Par exemple, en mathématiques, on a fait des exercices pour apprendre à calculer le volume des remorques", explique la jeune femme.

Sur quoi portent les enseignements professionnels ?

Ils portent principalement sur le transport. En cours, les élèves apprennent comment on déplace des marchandises d’un point A à un point B, comment on organise le flux des transports. Ils étudient aussi la géographie du transport : repérage des autoroutes et des axes de communication les plus importants, situation géographique des villes, etc. Par ailleurs, il y a des travaux dirigés : "Les professeurs nous donnent des exercices à faire sur des cas pratiques !" explique Kahina.

À quoi faut-il se préparer ?

La jeune femme reconnait avoir eu quelques difficultés mais elle les a surmontées : "Les professeurs sont très disponibles pour nous aider ou nous réexpliquer quelque chose qu’on n’a pas compris, note Kahina. Et les travaux dirigés m’ont permis de bien assimiler tout ce qu’on avait vu en cours". Sa forte motivation l’a beaucoup aidée : "je suis en bac pro pour apprendre un métier !" insiste-t-elle.

Comment se passent les stages ?

Jusqu’à présent, Kahina a effectué un seul stage de 4 semaines au sein de l’entreprise de son oncle. "C’était ma première expérience dans une société de transport, précise-t-elle. Cela m’a permis de découvrir l’entreprise, son activité, les différents professionnels qui y travaillent…"

Des projets pour la suite ?

Après le bac pro, la jeune femme souhaite poursuivre en BTS GTLA (gestion des transports et logistique associée), une formation qu’elle peut préparer dans son lycée. "Peut-être même que je poursuivrai mes études après le BTS", ajoute Kahina. Elle pense à la licence professionnelle : "Mon objectif, c’est de devenir responsable d’exploitation d’une entreprise de transport puis, après quelques années d’expérience, de créer ma propre entreprise." conclut-elle.

Bac Pro Transport