Les ateliers, classes et internats relais

Les élèves en rejet de l'école peuvent être accueillis de quelques semaines à plusieurs mois au sein de classes, d'ateliers ou d''internats relais. Objectif : reprendre une scolarité normale au collège.

Classes, ateliers et internats relais

Pour quels élèves ?

Les classes, ateliers et internats relais s’adressent aux collégiens de 5e, 4e ou 3e de moins de 16 ans, en rupture avec l’école. Ces élèves n'ont plus d'envie d'apprendre, d'aller en cours, les absences se répètent... Des manquements graves et répétés au règlement intérieur ont déjà abouti à des exclusions temporaires ou définitives.

Pourquoi intégrer un dispositif relai ?

Avec l'accord de la famille, l'équipe pédagogique propose à l'élève un projet pour lui redonner l’envie d’apprendre. L'objectif est qu'il continue à acquérir le socle commun, c'est-à-dire tout ce qu'un élève doit savoir et connaître à la fin de la scolarité obligatoire à 16 ans, mais aussi qu'il revienne durablement à l'école.

Des effectifs réduits

Les élèves sont au maximum 12 par classe. L'encadrement est assuré par des enseignants, des éducateurs, des personnels associatifs et des professionnels de l'animation.

Une scolarité aménagée

Les classes, ateliers et internats proposent des cours le matin, des activités sportives et culturelles l'après-midi.

Les motivations et les intérêts de l'élève sont pris en compte dans le but de l'aider. L'élève peut ainsi bénéficier de visites d'information en entreprise, de stages d'initiation en milieu professionnel mais aussi de sorties artistiques ou culturelles.

Un accueil temporaire

Les élèves peuvent rejoindre un atelier, une classe ou un internat relais pendant une durée de quelques semaines à plusieurs mois. L'objectif est de retourner dans une scolarité "normale". D'ailleurs les classes, ateliers ou internats sont généralement implantés dans les collèges.

Le décrochage scolaire

Les dispositifs relai évitent aux élèves de décrocher complètement.

Un "décrocheur" est un jeune qui quitte l'école sans avoir obtenu de diplôme de niveau V (BEP ou CAP) ou de niveau supérieur (baccalauréat). Lorsqu'un élève décroche, les causes peuvent être multiples et s'accumuler : difficultés dans les apprentissages, problèmes familiaux, harcèlement, problèmes de comportement...

Si vous vous retrouvez dans cette définition et que vous n'allez plus à l'école, rendez-vous sur notre site Ma seconde chance où nous vous indiquons les solutions pour reprendre ses études ou pour reprendre une formation pour mener à l'emploi. Un tchat est également à votre disposition pour répondre à vos questions.

Imprimer

À lire aussi

Sur le web