Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Parcoursup

Parcoursup : l'apprentissage

La plateforme Parcoursup concerne aussi les bacheliers désireux de poursuivre leurs études en apprentissage. La démarche comporte certaines spécificités par rapport aux formations sous statut étudiant. Détail de la procédure et recommandations à suivre.

Parcoursup : l'apprentissage

Date limite des vœux

Depuis le 22 janvier, les lycéens souhaitant poursuivre leurs études supérieures en apprentissage peuvent émettre leurs vœux sur la plateforme Parcoursup. Pour cela, il leur suffit d’utiliser le moteur de recherche en renseignant un ou plusieurs des critères proposés et de sélectionner "formations en apprentissage". Le bouton "Consulter" vous permettra de vous renseigner sur chaque formation. Vous pouvez aussi vous servir de la carte interactive de Parcoursup en cochant la case "formations en apprentissage".

Même si la date limite peut varier d’un établissement à l’autre, il est recommandé aux lycéens de saisir leurs vœux avant le 14 mars. En effet, certaines formations ne seront plus accessibles après cette date.

Attention : tous les établissements proposant des formations en apprentissage ne se trouvent pas sur Parcoursup. Dans ce cas, il faut s’inscrire directement auprès de l’établissement. De manière générale, chaque établissement peut disposer de son propre calendrier et de ses propres modalités d’inscription. C’est la raison pour laquelle il importe d’aller dès le mois de février aux journées portes ouvertes et de se mettre dès que possible en contact avec l’établissement. 

Liste distincte

La liste des vœux en apprentissage est distincte de celle sous statut étudiant. Il est donc possible de formuler 10 vœux de formation en apprentissage et 10 vœux de formation sous statut étudiant. Vous n’avez pas besoin de classer vos vœux et vous pouvez postuler dans plusieurs académies.

Un conseil : tant qu’aucun contrat n’a été signé avec un employeur, il est recommandé de demander la même formation en apprentissage et sous statut étudiant.

Contrat d’apprentissage

Pour que les vœux soient pris en compte, il faudra les confirmer entre le 15 mars et le 3 avril.

À partir du 15 mai, vous recevrez l’une de ces deux réponses :

  • soit la demande est refusée par l’établissement de formation ;
  • soit elle est "retenue sous réserve de contrat".

Détail important : cette seconde réponse n’est pas une proposition d’admission ! Elle signifie que vous devez au préalable signer un contrat de travail avec une entreprise. C’est à l’élève d’effectuer les démarches nécessaires pour obtenir ce contrat. Il faudra ensuite le présenter à l’établissement. Celui-ci se chargera de l’ajouter sur Parcoursup et d’adresser au candidat une proposition d’admission définitive. Ce n’est qu’une fois cette dernière étape réalisée que le candidat recevra sa proposition d’admission.

À noter cependant que le candidat n’ayant pas encore signé de contrat peut débuter sa formation en apprentissage sous le statut provisoire de stagiaire de la formation professionnelle. Il dispose alors d’un délai de 3 mois pour trouver un employeur. Mais si le nombre de places est limité, les candidats ayant déjà un contrat d’apprentissage sont prioritaires.

Au-delà du 15 mai, si un lycéen se présente avec un contrat d’apprentissage signé par un employeur auprès d’un centre de formation, celui-ci se verra dans l’obligation de l’accepter s’il lui reste des places disponibles, et ce même si auparavant le futur apprenti avait reçu une réponse négative concernant sa demande.

À lire aussi