Sommaire du dossier

La voie technologique

Le bac STL (sciences et technologies de laboratoire)

Publication : 3 juin 2019
Le bac STL convient tout particulièrement aux élèves qui ont un goût affirmé pour les sciences du vivant, les manipulations et la démarche expérimentale en laboratoire.

Pour qui ?

Les élèves intéressés par les manipulations en laboratoire et les matières scientifiques.

Au programme

Spécificités de la série

Au travers d’enseignements privilégiant la démarche expérimentale et la démarche de projet, les élèves acquièrent des compétences en chimie-biochimie, en physique et en sciences du vivant. Pendant 2 ans, ils apprennent à doser, à classifier et à effectuer des mesures en utilisant des appareils sophistiqués, dans l’idée de faire émerger des concepts généraux à partir de phénomènes expérimentaux.

  • Les élèves suivent des enseignements de spécialité propres à la série : trois en 1re et deux en terminale.
  • Les matières générales sont les mêmes dans toutes les séries : français (en 1re), enseignement moral et civique, histoire-géographie, mathématiques, langues vivantes, éducation physique et sportive et philosophie (en terminale).
  • Les élèves bénéficient d’un accompagnement personnalisé en fonction de leurs besoins et d’un accompagnement à l’orientation qui pourra représenter jusqu'à 54 heures annuelles.
  • Un ou deux enseignements optionnels validés en contrôle continu.
  • Une heure hebdomadaire d’enseignement technologique dispensée dans la langue vivante A.

Spécialités

Poursuites d'études et insertion

Formés aux manipulations et aux pratiques de laboratoire, les bacheliers STL accèdent en nombre aux BTS ou aux DUT de biologie, de chimie, de l’environnement, du paramédical. De quoi s’insérer professionnellement en 2 ans ou, après une licence professionnelle, à bac + 3.

Les bacheliers STL peuvent rejoindre une classe prépa TB (technologie et biologie) ou TPC (technologie, physique et chimie), qui peuvent leur donner accès à certaines écoles d’ingénieurs spécialisées en biologie, chimie ou physique. Ils peuvent intégrer également une classe prépa TSI (technologie et sciences industrielles).

Autre voie : postuler sur dossier dans les écoles d’ingénieurs qui recrutent des bacheliers STL. Il faut s’engager pour 5 ans d’études.

Certaines écoles du paramédical ou de biologie leur sont également accessibles sur concours.

À l’université, les licences sciences de la vie sont accessibles aux STL, mais nécessitent un bon niveau dans les matières générales, de l'autonomie et de bonnes capacités à l'écrit. Suivre une année de mise à niveau en sciences est parfois utile.

Perspectives professionnelles

Ces cursus conduisent aux métiers de technicien supérieur en laboratoire d’analyses ou de contrôle, assistant ingénieur de recherche, manipulateur radio, diététicien, conducteur de process dans l’industrie et l’environnement, qualiticien, etc.