Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les licences de sciences humaines et sociales

La licence sociologie

Cette licence permet d’étudier les grands courants et auteurs de la sociologie. C’est aussi un cursus interdisciplinaire qui exige un intérêt pour les sciences sociales (histoire, économie…) et pour les enquêtes de terrain. Un parcours à construire dès la licence en fonction de son projet professionnel.

Sociologie

Quel accès ?

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : les bacheliers généraux, notamment L et ES majoritaires en L1 (1re année de licence).

En L2 ou L3 (admission sur dossier) : une prépa lettres et sciences sociales peut donner lieu à des équivalence de L1 voire L2 socio.

Les attendus

Pour chaque mention de licence, une liste des connaissances et des compétences nécessaires pour réussir dans la filière a été établie, ce sont les attendus.

Ils permettent au futur étudiant de connaître le contenu et les exigences de la formation afin de formuler des vœux éclairés sur Parcoursup, la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur.

Pour connaître les attendus de cette mention : Fiche formation licence sociologie.

Au programme

Sont étudiés en licence les grands courants de la sociologie, la sociologie de l’entreprise et du travail, la sociologie urbaine… S’y ajoutent d’autres sciences humaines : économie, histoire, science politique, géographie, démographie et psychologie. Une place importante est accordée aux méthodes de travail du sociologue : enquêtes de terrain, exploitation de statistiques ou de documents, élaboration de questionnaires, sondages, analyse des données quantitatives et qualitatives à l’aide d’outils informatiques.

Des parcours de spécialisation sont proposés en L3 à choisir en fonction de son projet professionnel. En sociologie, ces parcours concernent l’un des champs de la discipline (la ville, le travail, la santé, par exemple). On trouve aussi des parcours ethnologie et anthropologie, des parcours tournés vers le travail, les organisations ou l’entreprise visant un emploi dans les services des ressources humaines ou encore le développement social ou métiers du social. Certaines universités proposent des parcours bidisciplinaires (ou doubles licences) ; le couple sociologie-économie, par exemple, intéressera les étudiants qui veulent tenter le CAPES sciences économiques et sociales.

Et après ?

Avec une L2 validée, possibilité de continuer en licence professionnelle (accès sur dossier et entretien). Les licences professionnelles pour les étudiants en sociologie sont orientées vers l’accompagnement social, l’insertion sociale et professionnelle ou encore les ressources humaines.

Avec une licence validée (L3), le diplômé peut préparer les concours de la fonction publique : bibliothécaire, chargé d'études documentaires, secrétaire de mairie, etc. La majorité des diplômés poursuivent leurs études en master (2 ans). En sociologie, les masters offrent des parcours spécifiques en conduite de projets culturels ou en sociologie du travail. D’autres sont orientés vers la recherche et permettent de continuer en doctorat (3 ans) dans le but de devenir enseignant-chercheur (les postes sont rares).

Les diplômés en sociologie peuvent aussi rejoindre les IEP (institut d'études politiques), les écoles de journalisme. L'accès y est sélectif.