Les alternatives à la PACES

Licence adaptée, PluriPASS, PACES adaptée : différentes alternatives à la PACES (1re année commune aux études de santé) sont proposées par un nombre croissant d'universités pour intégrer une 2e année de filière de santé (chirurgie dentaire, médecine, pharmacie, sage-femme). Objectif : diversifier le profil des étudiants et faciliter les poursuites d'études de ceux qui n'obtiennent pas de place dans ces cursus.

La PACES

Tampon-Ref2

Les modalités d’accès aux études de santé changeront en septembre 2020.

La PACES et le numerus clausus seront supprimés. Les dispositifs qui les remplaceront sont en cours d’élaboration.

Les informations ci-dessous seront régulièrement mises à jour.

Les licences adaptées ou Alter-PACES

Les licences adaptées, appelées aussi Alter-PACES, permettent aux étudiants de L2 ou L3, parfois dans des domaines éloignés du monde médical, de candidater pour entrer directement en 2e année d’études de santé (accès à une à cinq filières selon les facs).

En 2018-2019, ce modèle est proposé dans une vingtaine d'universités.

Profil des admis. Selon les universités, l'Alter-PACES est réservée aux étudiants en licence de sciences et techniques (sciences de la vie, physique-chimie, etc.) ou ouverte à un panel plus large de licences, y compris en sciences humaines. Le plus souvent, l'étudiant doit suivre et valider, en plus de sa licence obtenue avec d'excellents résultats, une à quatre unités d'enseignement complémentaires. Certaines universités ont créé une licence spécifique en sciences pour la santé, renforcée par des modules dédiés.

Mode d'accès aux cursus de santé. L'admissibilité s'effectue sur dossier. Les critères : l’excellence du candidat qui doit avoir validé sa licence sans redoublement ni rattrapage et compter parmi les meilleurs de sa promotion, la validation du ou des modules complémentaires en lien avec la santé et, parfois, la réalisation d’un stage. L'admission repose sur un oral portant sur les motivations et le projet professionnel du candidat.

Selon les universités, entre 5 % et 30 % des places du numerus clausus de la PACES peuvent être attribuées aux candidats de l’Alter-PACES. Cependant, encore peu d'étudiants utilisent ce mode de recrutement et toutes les places ne sont pas pourvues. Les places non attribuées sont reversées au concours de la PACES.

Intégration ou poursuite d'études. Ceux qui réussissent la sélection rejoignent la 2e année d’un cursus de santé avec les étudiants issus de PACES. Des tutorats ou cours de rattrapage peuvent être organisés pour ces profils. Ceux qui n’intègrent pas de filière de santé peuvent continuer leurs études dans leur licence d’origine, puis en master ou, s'ils passent les épreuves de sélection, en écoles d’ingénieurs, etc. Ils n'ont ainsi pas perdu d'année.

Le PluriPASS

PluriPASS remplace la PACES par un cursus pluridisciplinaire commun aux études de santé, en 2 ans au total. Les étudiants suivent un programme mêlant sciences de la vie, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales. Les étudiant ont deux chances pour entrer en études de santé, à l'issue du 2e semestre de L1 et à la fin du 3e semestre.

En 2018-2019, ce modèle est proposé à l'université d'Angers.

Profil des admis. Pour suivre ce parcours pluridisciplinaire, il est conseillé d'être titulaire d'un bac S, ou bien d'un bac ES ou L obtenu avec mention bien ou très bien.

Mode d'accès aux cursus de santé. La sélection repose sur les notes obtenues aux examens écrits classants répartis sur l’année, s'approchant ainsi d'un contrôle continu. Ces partiels peuvent être complétés suivant les résultats par des oraux (quatre entretiens de 10 minutes). Des options suivies par les étudiants pour explorer différents domaines peuvent leur faire gagner des points et leur permettre d'améliorer leur classement.

En 2017-2018, nombre de places ouvertes dans les cursus de santé : 187 en médecine ; 75 en pharmacie ; 25 en sage-femme ; 15 en chirurgie dentaire ; 28 en masso-kinésithérapie ; 12 en ergothérapie. Nombre d’inscrits en PluriPASS : 1300 étudiants sur les 2 années.

Intégration ou poursuite d'études. Les élèves admis à la fin de la L1 PluriPASS entrent en 2e année d’études de santé. Ceux admis à l’issue du 3e semestre intègrent directement le 4e semestre. Ceux qui n'ont pas obtenu leur place dans une filière de santé poursuivent leur cursus dans l’une des licences auxquelles prépare PluriPASS. Ils peuvent ainsi continuer, sans perdre d'année, en 3e année de licence de sciences physiques et chimiques, sciences du vivant et géosciences, droit, économie et gestion, psychologie, informatique. Comme les autres étudiants de licence de sciences, ils peuvent tenter d'intégrer une école d'ingénieurs par la voie des admissions parallèles.

La PACES adaptée

La PACES adaptée, appelée aussi parfois "PACES One", n'autorise pas le redoublement de la PACES, mais en contre-partie, augmente les chances des étudiants d'obtenir le concours dès la 1re année.

En 2018-2019, ce modèle est proposé dans les universités de Paris Descartes, Paris Diderot, Sorbonne Université et Bretagne Occidentale.

Profil des admis. Si tous les bacheliers peuvent s'inscrire en PACES, ceux issus de la série S sont quasiment les seuls à réussir le concours.

Mode d'accès aux cursus de santé. À l'issue de l'année de PACES adaptée, l'admission s'effectue, comme en PACES classique, en fonction des résultats de l'étudiant au concours écrit en deux parties et de son classement par rapport au numerus clausus. Certaines universités recrutent également une partie des étudiants par des épreuves orales organisées en fin d'année. Le redoublement à l'issue de la PACES adaptée n'est pas autorisé. Ceux qui n'ont pas réussi le concours pourront retenter une entrée en cursus de santé à l'issue d'une L2 ou d'une L3 (lire la fiche licence adaptée).

La sélectivité est globalement la même que dans une PACES traditionnelle, mais la PACES adaptée augmente les chances des étudiants d'obtenir le concours dès la première année.

Intégration ou nouvelle tentative. Ceux qui ont réussi le concours rejoignent la 2e année des études de santé. Ceux qui ont échoué mais ont obtenu une moyenne d'au moins 10 sur 20 valident les 60 crédits de la PACES adaptée et peuvent intégrer une 2e année de licence, sous réserve parfois d'avoir validé certaines unités d'enseignement complémentaires. Ceux qui n'ont pas validé l'année de PACES repartent en 1re année de licence par exemple. Ils pourront retenter d’intégrer un cursus de santé à l’issue de la L2 ou de la L3.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

Les métiers du paramédical, collection Parcours
Les métiers du paramédical
Université, bien choisir sa licence, collection Dossiers
Université, bien choisir sa licence
* Prix hors frais de port