Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les écoles de la Défense

L'armement

Le corps des ingénieurs de l'armement est un grand corps de l'État d'ingénieurs de la DGA (Direction générale de l'armement) au sein du ministère de la Défense. Les ingénieurs de l'armement sont recrutés principalement parmi les élèves de l'École polytechnique, sur concours sur épreuves ou sur concours sur titre.

Armement

Les admissions dans l'armement

Accès à bac + 2 et plus

Formation ingénieur de l'armement. Sélection sur concours de l’École polytechnique pour les candidats issus de classes préparatoires scientifiques ou inscrits en L3 scientifique. Recrutement sur titre ouvert aux titulaires d'un diplôme d'ingénieur (liste sur le site du ministère de la Défense), et aux élèves et anciens élèves d'une école normale supérieure diplômés d'un master scientifique, ayant 27 ans au plus.

Formation IETA (ingénieur des études et techniques d'armement). Sélection sur concours à l'issu des classes préparatoires scientifiques MP, PC, PSI ou PT.

À noter : 6 lycées militaires (La Flèche, Aix-en-Provence, Saint-Cyr-l’École, Brest, Saint-Ismier et Autun) proposent des prépas, sur le modèle des civils, qui comprennent en plus une formation spécifique aux concours des grandes écoles de la Défense (culture militaire et éducation physique et sportive).

Les écoles de l'armement

Les ingénieurs de l'armement sont formés à l'École polytechnique de Palaiseau (Polytechnique) surnommée X. La formation dure 4 ans. Elle est scientifique et multidisciplinaire, agrémentée de stages. Les diplômés peuvent intégrer la DGA (délégation générale pour l'armement), chargée des recherches militaires et de la mise en œuvre des programmes d'armement. Ils peuvent aussi devenir officiers dans n'importe quel corps d'armée.

Les IETA (ingénieurs des études et techniques d'armement) sont formés à l'Ensta (École nationale supérieure de techniques avancées) de Brest, pendant 4 ans, dont une année de formation militaire dans les armées (en école d'officier de l'armée souhaitée et en unité). Ils peuvent ensuite intégrer la DGA.

Les formations n'exigent pas de frais d'inscription. Les élèves sont fonctionnaires et stagiaires et perçoivent une solde (un salaire).

À lire aussi

Sur le même sujet