La MANAA (mise à niveau en arts appliqués)

La MANAA permet aux bacheliers qui ne sont pas issus de la série STD2A, de faire unemise à niveau en arts appliqués avant d'entreprendre un BTS ou un DMA. Gros plan sur cette classe qui accueille sa dernière promotion d'élèves en septembre 2018.

Objectif : mettre à niveau les bacheliers qui n'ont pas suivi de formation artistique.

L' année de mise à niveau en arts appliqués, dite MANAA, accueille en septembre 2018 sa dernière promotion d'élèves. Elle est proposée dans les 13 académies qui n'ont pas encore mis en place le DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design) : Aix-Marseille, Amiens, Caen, Grenoble, La Réunion, Lille, Martinique, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Poitiers, Reims et Rouen. Dans les autres académies, elle n'est déjà plus proposée. Suppression définitive à l'été 2018.

Une année pour s'initier aux arts appliqués

La MANAA a pour objectif de mettre à niveau les bacheliers qui n'ont pas suivi de formation artistique (L, ES et S notamment, mais aussi bacheliers technologiques ou professionnels), avant leur entrée en BTS des arts appliqués ou en DMA (diplôme des métiers d'art). Ceux ayant suivi une année d'études après leur bac peuvent également être admis.

En MANAA, les bacheliers L sont majoritaires (41 %), suivis des S (15 %) et des ES (13 %).

Dans l'emploi du temps, l'expression plastique (volume, couleur, graphisme...) figure en bonne place, ainsi que les arts appliqués, étudiés sous l'angle des différentes problématiques : la communication visuelle, le design d'objet, l'aménagement de l'espace, le stylisme de mode, etc. Les élèves s'initient à la démarche de projet en design. Des cours de maths, de sciences appliquées, d'anglais et de sciences humaines et techniques d'expression complètent le programme.

Constituer son dossier artistique

En MANAA, le rythme est très soutenu. En plus des 33 heures de cours par semaine, il faut compter 2 à 3 heures de travail personnel par jour. Croquis, photo, peinture, modelage... autant de réalisations qui permettent à l'élève de peaufiner sa technique et de trouver son style.

Car l'année de mise à niveau a aussi pour objectif de constituer son book. Ce dossier de travaux artistiques personnels, requis pour l'admission en BTS et en DMA (mais aussi par l'ensemble des écoles d'art recrutant sur concours), fait l'objet d'échanges réguliers entre élèves et professeurs.

Des perspectives variées

Les élèves de MANAA peuvent s'inscrire pour la rentrée suivante dans l'une des 6 spécialités de BTS relevant des arts appliqués (dernière rentrée septembre 2019 pour les 13 académies qui proposent encore ce BTS  ; celui-ci sera ensuite remplacé par le DN MADE), dans l'une des 11 spécialités de DMA, dans l'une des 14 mentions du DN MADE.

Ces formations étant sélectives, ils n'ont aucune garantie d'admission. Néanmoins, ils peuvent postuler en parallèle à l'entrée des écoles supérieures d'art, publiques ou privées (inscriptions entre décembre et mars). Avec des chances de réussite, surtout si leur book est convaincant.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

* Prix hors frais de port