Les écoles spécialisées

L'organisation des études en écoles spécialisées

Des enseignements plutôt théoriques la 1re année, auxquels s’ajoutent des enseignements plus pratiques les années suivantes.

Programme (2014)

Organisation des études

La plupart du temps, les étudiants effectuent leurs études dans de bonnes conditions. Il s’agit de petites promotions qui bénéficient d’un bon encadrement pédagogique. Les enseignants sont très disponibles et collaborent étroitement avec les élèves.

En outre, la plupart de ces écoles sont bien équipées. C’est d’ailleurs un point essentiel à vérifier lorsqu’il s’agit d’une école privée : dans le domaine audiovisuel par exemple, les écoles doivent disposer, entre autres, de bancs de montage et de caméras.

Rythme de travail

Un emploi du temps souvent chargé et beaucoup de travail personnel.

Quel que soit le secteur, les écoles spécialisées proposent généralement des emplois du temps assez chargés. Ils le sont d’autant plus lorsqu’une partie du temps est consacrée à l’apprentissage sur le terrain.

Au programme

Des enseignements théoriques la 1re année, auxquels s'ajoutent des enseignements plus pratiques les années suivantes.

Les matières enseignées dans ces écoles, en particulier les écoles post-bac, n’ont, en général, jamais été abordées auparavant, ou du moins pas de manière aussi précise et détaillée. On ne peut donc pas se reposer sur ses acquis.

Avant de pouvoir aborder la pratique, les étudiants doivent avoir les connaissances de base dans le secteur concerné. Ainsi, la 1re année est souvent la plus théorique.

Dès la 2e année, l’emploi du temps comporte des enseignements plus pratiques. Par exemple, dans une école de communication, les élèves pourront réaliser une plaquette d'entreprise avec l'aide de professionnels ; dans une école de stylisme, il s'agira d'organiser un défilé de mode. 

Il existe des écoles spécialisées dans la plupart des domaines (commerce, industrie, art, santé, communication, tourisme...). Mais, dans certains cas, la formation n'est pas accessible dès le bac. Les écoles de journalisme, par exemple, ne recrutent qu'à partir de bac+2 ou +3.

Professionnalisation

Ces cursus ont la particularité de mener à un métier précis : infirmier, commercial, assistant de service social, architecte, vendeur, collaborateur de notaire…

Les écoles spécialisées font entrer leurs étudiants de plain-pied dans le monde du travail. Elles sont nombreuses à être organisées par la profession (transport, hôtellerie, tourisme, etc.).

Les enseignements sont généralement dispensés par des professionnels. Par ailleurs, les stages font souvent partie intégrante de la formation. Dans les Ifsi (instituts de formation en soins infirmiers) par exemple, les stages cliniques en milieu hospitalier ou extra-hospitalier représentent 50 % de la formation (hors travail personnel complémentaire).

Imprimer

À lire aussi

Les publications de l'Onisep

  • Après le bac
    collection Dossiers
    parution en décembre 2016
    Toutes les filières de formation : BTS, DUT, licences, prépas, écoles. Des formations répertoriées par domaines
  • Les métiers du journalisme, de la communication et de la documentation
    collection Parcours
    parution en août 2014
    Un secteur qui doit relever le défi du numérique. Des métiers variés avec toutes les formations et les perspectives d'emploi
  • Les métiers du paramédical
    collection Parcours
    parution en octobre 2017
    Des métiers variés et recherchés. Tous les niveaux de formations
* Prix hors frais de port