Réussir en licence

Réorientation, quel scénario pour moi ?

À la fac, les difficultés surgissent le plus souvent dès la 1re année de licence. Doute sur le choix de filière, cours magistraux trop théoriques... se réorienter peut être la solution. L’idéal étant d’éviter de perdre une année ! Selon votre situation et votre projet, plusieurs scénarios s’offrent à vous.

Réorientation, quel scénario pour moi ?

 Je suis en difficulté, mais je veux rester en licence à l'université

Picto_H

Je veux doubler mes efforts et continuer dans ma licence

Si vous souhaitez rester dans la même licence, renseignez-vous sur le règlement des études et le contrôle des connaissances. Il est possible de poursuivre en L2 sans avoir validé toutes les UE de L1. Pensez à demander de l'aide auprès de votre enseignant référent et de votre tuteur ou de votre directeur d'études. De plus en plus, les universités proposent des cours de soutien et/ou de remise à niveau en L1. Ils peuvent prendre la forme de TD de soutien ou encore de pédagogie par projets.

Je veux changer et m’inscrire dans une autre licence

La nouvelle organisation de la licence facilite les réorientations. Ainsi les systèmes de majeures/mineures, de portails ou de semestres communs à plusieurs licences peuvent permettre l’accès à une mention proche. Il faut obtenir un changement d’UE fondamentale. Cela se pratique assez fréquemment en 1re année où certaines filières ont un "portail" commun (entre AES et droit, histoire et géographie, ou encore maths et physique).

En revanche, si vous souhaitez intégrer une tout autre licence, il vous faudra contacter le secrétariat de la licence visée et fournir avant janvier un dossier de réorientation, qui sera examiné par une commission. Au même titre que les autres bacheliers, vous devrez vous inscrire sur la plateforme Parcoursup.

Picto_F

La fac ne me convient pas, je veux changer de voie

Picto F2

Objectif: intégrer un BTS ou un DUT dès que possible

Il faut postuler dès la fin du 1er semestre en déposant un dossier. La filière choisie doit être proche de celle de la licence abandonnée. Ces dernières années, les universités ont établi d'elles-mêmes des systèmes de passerelles de leurs licences généralistes vers leurs DUT, avec des rentrées décalées en février. Certaines universités ont aussi passé des accords avec des établissements proposant des BTS.

Je vise une école (privée ou non) proposant des rentrées décalées

Il faut se renseigner sur les modalités d’admission et postuler en essayant de présenter le meilleur dossier possible (assiduité aux cours, motivations réelles…). Certaines écoles proposent 2 sessions de recrutement, sur dossier ou sur concours, d'autres des rentrées décalées. Il faudra donc jongler entre les cours actuels (au moins pour l'assiduité) et son temps libre pour s'inscrire et préparer d'éventuelles épreuves d'admission.

Picto_H2

Je suis prêt à aller au bout de ma L1 et me réorienter après

Picto_F

Je veux postuler dans une école en fin de L1

Par exemple, si vous êtes dans une filière scientifique, vous pouvez tenter, en fin de L1, des concours d’écoles paramédicales, sachant que certaines écoles (les instituts de formation en soins infirmiers, par exemple) proposent 2 sessions de recrutement sur concours. Il faut se renseigner pour voir quelles sont vos chances, dans la mesure où les bacheliers de l’année sont prioritaires.

Je veux postuler en BTS ou en DUT

Dans ce cas, il faut valider sa L1 et postuler pour être admis dans une formation en 1 an au lieu de 2. Pour présenter un dossier solide, il faut assister aux cours, passer les examens et faire en sorte d’avoir des notes satisfaisantes et un projet argumenté pour sa réorientation. Il est possible de mettre à profit le 2e semestre pour faire des choses utiles (suivre des cours de remise à niveau, des cours de langue, faire un stage…).

Picto_H3

Je ne sais plus du tout quoi faire

Picto_H

Je cherche une réorientation qui me convient

Les universités ont mis en place des semestres dits "Rebond" ou encore "Tremplin" afin de permettre aux étudiants en difficulté de se remettre à niveau dans les différents enseignements, de réfléchir à leur projet personnel et professionnel, de faire des modules de mise à niveau et/ou des stages en entreprises. Ces modules visent soit à préparer une entrée en BTS, DUT ou en école, soit à rester dans la mention de licence de départ, ou encore à s’orienter vers une autre licence. Ils peuvent être validés par un diplôme d’université.

Je réfléchis aussi à d'autres alternatives

Il existe aussi d'autres alternatives, le temps de (re)trouver sa voie, comme le Service civique, le Service volontaire européen, le volontariat international, le programme vacances-travail. Reprendre une formation en apprentissage peut également mieux vous convenir. Prenez rendez-vous avec un conseiller d'orientation au sein de votre université pour étudier toutes les pistes possibles et réfléchir à votre projet. Le droit à l'erreur est mieux admis aujourd'hui, d'autant plus si vous l'avez mis à profit pour rebondir.

Picto_F

Le service commun universitaire d’information d’orientation et d’insertion professionnelle (SCUIO-IP)

Le SCUIO-IP de votre université vous accompagne de votre entrée à l'université jusqu'à votre insertion professionnelle. Il vous informe et vous conseille en cas de difficultés sur les réorientations possibles. Les SCUIO-IP organisent tout au long de l'année des conférences et des ateliers pour aider les étudiants à construire leur parcours d'études et leur projet professionnel.

Imprimer

À lire aussi

Les publications de l'Onisep

Université, bien choisir sa licence, collection Dossiers
Université, bien choisir sa licence
* Prix hors frais de port