Alternance

Compagnonnage : apprendre son métier par étapes

Chaque année, quelque 10 000 jeunes se préparent à un métier chez les Compagnons du Devoir et du Tour de France. Du CAP à la licence pro, le compagnonnage offre une autre façon de se former. Ses points forts : l’apprentissage auprès de professionnels chevronnés et la diversité des expériences en entreprise, en France comme à l’étranger. Le plus ? L’appartenance à une communauté.

Compagnonnage : apprendre son métier par étapes

Différents profils de Compagnons

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France accueillent principalement des jeunes issus d’une classe de 3e, d’un bac général ou technologique ou d’un diplôme professionnel comme le CAP ou le bac professionnel. Les élèves et les étudiants qui rencontrent des difficultés dans leur parcours sont accompagnés dans la définition d’un projet. À noter : environ 10 % des aspirants qui effectuent le Tour de France sont des jeunes filles.

Diplômes : du CAP à la licence professionnelle

Les parcours de formation dépendent du niveau d’accès. Les sortants d’une classe de 3e intègrent un CAP en 2 ans ou un bac pro en 3 ans. Les bacheliers sont le plus souvent orientés vers un CAP en 1 an afin d’acquérir les fondamentaux du métier avant de poursuivre leurs études. Différentes formations sont proposées au niveau bac (brevet professionnel, brevet des métiers d’art, brevet technique des métiers) et au niveau bac + 2 (BTS, DEUST, brevet technique des métiers supérieur). Dans la plupart des spécialités, il est ensuite possible de préparer une licence professionnelle.

Débouchés : une trentaine de métiers au choix

Selon la motivation, le projet s’oriente vers les métiers du bâtiment (maçon, charpentier, plombier-chauffagiste, carreleur, peintre…), de l’industrie (chaudronnier, carrossier, mécanicien…), des matériaux souples (maroquinier, cordonnier-bottier, sellier), de l’artisanat d’art (ébéniste, tapissier), de l’alimentation (boulanger, pâtissier…) ou vers les métiers de jardinier-paysagiste et de maréchal-ferrant. Six mois après leur sortie de formation, 90 % des diplômés occupent un emploi.

Organisation de la formation : un itinéraire d’immersion en entreprise

La formation se fait dans différents cadres rémunérés :

  • l’apprentissage, si vous avez de 16 à 19 ans et êtes collégien ou lycéen : de 4 à 6 semaines en entreprise suivies de 2 semaines de formation. Un passage à l’étranger de 3 semaines en Europe est obligatoire.
  • la Prépa Métier 1 an, si vous avez moins de 21 an et ête titulaire d'un bac général ou technologique : une première étape d'un an en alternance privilégiant les périodes en entreprise puis vous accédez au compagnonage en 5 ans après un Tour de France. Une expérience d'un an à l'étranger vous sera proposée.
  • la Prépa Tour de France, si vous avez moins de 21 ans et êtes titulaire d'un diplôme du métier : vous êtes rémunéré 100% du SMIC, êtes hébergé dans une des 52 maisons des Compagnons. Vous le deviendrez en 4 ans.

 

Vie étudiante : une collectivité de Compagnons

Le compagnonnage est aussi l’apprentissage de l’autonomie et du vivre ensemble. Pendant les périodes de formation, et tout au long du Tour de France, les apprentis et les aspirants sont hébergés dans une cinquantaine de Maisons de Compagnons. C’est en quelque sorte une colocation, au sein de laquelle se côtoient des débutants et des jeunes qui ont plusieurs années de pratique du métier. L’échange d’expériences facilite la construction du projet professionnel et la transmission des savoirs.

Deux autres associations de Compagnons

Imprimer

Les publications de l'Onisep